N'hésitez pas à demander des liens et des rps aux nouveaux membres.
Privilégiez les Marvel , ils sont badass.
Bienvenue sur The Avengers on vous aime déjà.

Partagez | .
 

 My pretty little Galway Girl — KIERAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
bienvenue à new york
Vanessa G. Carlysle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 501
» ma tête : Morena Baccarin




» association : Neutre
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: -
» appartenance: 1 - Humain normaux

MessageSujet: My pretty little Galway Girl — KIERAN   Mar 10 Oct - 22:52


Kieran & Vanessa
My pretty little Galway Girl
She played the fiddle in an Irish band. But she fell in love with an English man.
Kissed her on the neck and then I took her by the hand. Said, "baby, I just want to dance"

Après tout ce qui vient de se passer… il fallait qu’on se rajoute une merde supplémentaire ! Et quoi en penser ? Compliqué. Une menace extraterrestre et des aliens au-dessus de la gueule prêt à nous tomber dessus. Un régal ! Mais la vie ne doit pas s’arrêter malgré tout. Il fait nuit chaque jour, assez déstabilisant pour savoir quand il est jour ou nuit en temps réelle mais c’est ainsi. Je suis un oiseau de nuit, donc quelque part je trouve que cette nouvelle face du monde a quelque chose de romantique et de mystérieux. Bien que Wade me dit à chaque coin de rue de bien faire attention à ma petite culotte. Les gens deviennent un peu en ce moment. J'envoie un SMS à Kieran pour passer chez elle

Sur le chemin en rentrant du boulot, il est 3H du matin, mes talons raisonnent dans le tunnel vide du métro, je toque à la porte arrière du The Last Drop mais personne ne m’ouvre. Kieran n’est pas au bar à cette heure… Etrange. Je ne l’avais pas vu depuis la grande nuit des Kree. Ca me permettra de m’assurer que mon amie n’a aucun problème et lui remettre sa part du bénef avec les extras de la semaine ramené par son bar. Je prends le chemin de son appartement en prenant l'escalier de secours dans la petite impasse derrière. Habillé d’une robe moulante noire, une veste légère et ample dans laquelle je me suis enroulé dedans. Mon sac à main sur l’épaule, j’ignore les derniers mecs ivres abandonné sur le trottoir qui essaye désespérément de m’aborder.

Je retire mes chaussures à talons au fur et à mesure que je monte les marches e l'escalier de secours. Les chaussures dans les mains je toque à la porte de Kieran attendant que celle-ci m’ouvre. « Salut Allumette. » Je lui fais la bise en posant ma main libre sur son épaule et entrant dans son appartement laissant tomber mes chaussures à l’entrée. Je sors de mon sac une liasse de billet de 800$ pour la semaine. « Tiens ta part de la semaine, je suis passé au bar mais tu n’y étais pas je me suis inquiété. » Après tout avec les événements je préfère être sûr qu’elle est en sécurité et que personne ne lui a fait de mal. Bien que je sois sûr que son chéri volerait à son secours. Je ne sais pas grand-chose sur lui mais il n’a pas l’air d’être ce genre de mec à se faire marcher dessus ! « Tu vas bien ? »



Joh.A Design



I LOVE YOU. PIZZA FACE.
Just call me angel of the morning, angel. Just touch my cheek before you leave me, baby. Just call me angel of the morning, angel. Then slowly turn away from me.
bienvenue à new york
Kieran G. McTavish
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 106
» ma tête :

Meghan Ory




» association : neutre
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

MessageSujet: Re: My pretty little Galway Girl — KIERAN   Mer 18 Oct - 12:30


shadow





Une nuit noir, permanente, l’obscurité total percé faiblement par les lumières de la ville qui se raréfie de plus en plus, a moins que cela ne soit du à mon imagination et à mon angoisse de me retrouver totalement dans le noir. Ne pour savoir faire la différence entre jour et nuit voilà ce qu’est devenue le quotidien des habitants de cette fichu planète. Mes terreurs nocturne sont revenue et je réduit au minimum mes heures de sommeil pour évité tout incident. Je me contente de dormir quand Lucian est là, près de moi, car même si c’est la fin du monde dans ses bras je ne me sent pas en danger, il a se pouvoir apaisant sur moi, je réchauffe son coeur et il refroidi mes craintes c’est comme ça que nous avons toujours fonctionner et c’est encore plus fort en ce moment avec ce qu’il se passe.

Mais voilà aujourd’hui Lucian n’est pas là, il dort chez lui car malgré tout il essaye de garder un peu de normalité dans notre vie et continue d’ouvrir sa librairie comme toujours. Je pense que c’est surtout un moyen pour lui de ne pas craquer totalement et péter une durite en passant en mode Evil Lucian. Je fait bien de même en ouvrant mon pub. Certes au vu des difficulté à garder les bonnes horaire c’est aussi un peu au feeling mais de toute façon il n’y a plus vraiment de client, juste des gents apeuré qui noient leur terreur dans un peu de whisky pur malt.

Mon téléphone bip et je regarde l’écran, un léger sourire se dessine sur mes lèvres. Vanessa. Une connaissance de boulot qui c’est vite transformé en amie. C’est une fille génial que j’admire beaucoup. Une femme fatal tellement forte… à croire qu’elle pourrais être Écossaise des fois, c’est peut-être ça qui ma plu chez elle. Ça et son coté décomplexer total que j’envie parfois. Je m’imagine un instant la tête de mon homme si je suivais l’exemple de la jolie brune… le résultat serais mitigé je pense, mon ours est trop jaloux pour ça. Je répond à Vanessa qu’elle peux passer sans problème.

Je m’étire après avoir posé mon téléphone sur la table basse près d’un verre de whisky et regarde autour de moi. Mon appartement à bien changer depuis ces derniers mois ou deux anglais son rentré dans ma vie. J’ai fait des efforts de décoration, j’ai acheter des meubles, dont un lit enfin, et le tout donne un cadre assez chaleureux, je me sent bien chez moi, je ne me sent plus étrangère. Pour palié à l’obscurité j’ai choisi des bougie plutôt que la lumière artificielle et blafarde de l’électricité. Voir ces petites flammes vaciller et danser dans le noir à quelque chose de rassurant.

Je suis dans mes pensés, mon esprit perdu dans le vague lorsque l’on sonne à la porte. Ça c’est Nessa, pas dur de deviné même si je n’avais pas été prévenu, parmi le peu de monde venant me voir directement chez moi Lucian à les clefs et Silke… Silke ne s’embarrasse pas à sonner et rampe comme une grosse chenille tout seul comme un grand jusqu’à la baignoire.

Je vais ouvrir à la jeune femme en allumant d’autres bougie au passage en passant ma main au dessus de la mèche. Je souris sincèrement en voyant la jolie brune à ma porte.

- Salut beauty, entre je t’en prie.


Je lui fait la bise alors qu’elle passe la porte et referme derrière elle. Je lui fait signe de s’asseoir alors que je prends l’argent que je range dans un tiroir de façon provisoire.

- Sweet, merci ma belle.

Je sors du meuble en bois sombre un verre pour vanessa.

- Ça va pas mal et toi ? Je te serre un verre ?

Je la laisse choisir sa boisson et la serre. Je viens ensuite m’asseoir à ses côtes en tailleur sur le canapé.

- Comme tu vois je suis seule… Lucian travaille demain donc il est rentré tôt et Silke doit faire les quatre cent coup ailleurs, j’ai pas vraiment de nouvelle même si il ne préviens pas vraiment, mais bon il va être déçu quand je vais lui dire que tu es passé…

Je ricane, Silke est intenable quand il vois une belle femme et il faut dire que Vanessa est une très belle femme qui met admirablement bien son corps en valeur. Je crois que Silke aprécie particulièrement les tenues de Vanessa quand elle rentre du boulot. Sacré Silke, je l’adore.

- Vu qu’il n’y avais pas grand monde au pub et par là je veux parler de vrai client pas du poivrot sans le sous ou du goujat profiteur j’ai fermer à 2h c’est pas une grosse perte pour le bénéfice et j’étais mieux emmitoufler chez moi.

Je bois une gorgé de Whisky en lui souriant. Je préfère éviter les conflits et les passages de stress avec des hommes trop avenant en ce moment, mes pouvoirs ne sont pas assez stable pour cela.

- Mais toi raconte moi, tu as pu quand même bosser ?


Stick Boy liked Match Girl,
He liked her a lot.
He liked her cute figure,
he thought she was hot.
But could a flame ever burn
for a match and a stick?
It did quite literally;
he burned up quick.
bienvenue à new york
Vanessa G. Carlysle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 501
» ma tête : Morena Baccarin




» association : Neutre
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: -
» appartenance: 1 - Humain normaux

MessageSujet: Re: My pretty little Galway Girl — KIERAN   Jeu 19 Oct - 18:33


Kieran & Vanessa
My pretty little Galway Girl
She played the fiddle in an Irish band. But she fell in love with an English man.
Kissed her on the neck and then I took her by the hand. Said, "baby, I just want to dance"

« Avec plaisir Chérie ! » je ne refuse jamais un verre surtout quand il vient de ma belle Ecossaise. Je la regarde, en souriant soulager quelque part de voir que tout va bien pour elle. On peut dire qu’on porte tous notre petit lot d’emmerde déjà en temps normal mais si en plus l’univers s’y met on n’est pas dans la mouise. « Oh bah ca va … tranquille, il fait nuit… tout le temps ! Mais sinon ça va. » Je préfère prendre les choses avec légèreté. C’est pas moi avec ma dégaine de petite merdeuse qui va changer quelque chose dans le monde. Même avec un bon soutien-gorge, de superbe talon et une pancarte je pense que ça ne changera strictement rien. Je choisi sans hésité un bon Whisky, s’il y en a bien un de bon c’est celui de Kieran alors chez elle s’est beuverie à l’eau de vie de céréales. Hum si on y réfléchit bien c’est Heathly !

« C’est bien qu’il est reprit sa librairie. Ça lui fera du bien. » C’est vrai qu’avec l’épuration, les mutants avaient un peu fuit le coin pour se cacher et éviter de mourir. Je prends mon verre entre mes deux mains en la remerciant. Mais heureusement pour nous, nous étions tous en vie avec pour certain des séquelles. En buvant une gorgé je souris quand elle me parle de Silke. « Il est toujours en ville ce vieux loup ? » Silke, une véritable affaire, un chouette type dans un corps de cabot. « Ça fait longtemps que je ne l’ai pas vu, comment va-t-il ? », déposant mon verre sur la table basse je me mis à rire seule avant de lui dire. « Quand est-ce que tu vas te prendre un vrai chien ? » Tu sais Chérie, c’est illégal d’avoir un humain en laisse ….. Hum non en fait je n’ai rien dis… !

« Tu as bien fait ! » Lui dis-je quand elle m’annonce pourquoi elle avait fermé le bar plus tôt. C’est bon quoi, elle ne va pas ouvrir pour faire la cosette au verre vide. Elle a assez de travail comme ça, supporter des mecs bourrés c’est épuisant. C’est comme travailler dans une garderie… sauf que les bébés ont les mains baladeuses, est font facilement plus de 90 kilo. « Pour te faire chier avec des cons en plus… » L’irréductible pilier de bar ira boire son dernier coup chez le voisin et puis la boucle et bouclé. Reprenant une gorgée ambrée après sa question.

« Figure toi que je pensais que je travaillerai bien plus avec cette putain de nuit de l’infinie. Il fait nuit, tu vois plus la différence entre le jour, la nuit… tu sais plus trop quand picoler, profiter d’une charmante compagnie et d’une épaule sur qui te plaindre et bah non. Les gens ont gardé leur petit train-train bidon. Mais étrangement ils demandent plus d’animation en bar comme si sortir dehors s’était pêché. » Dis-je en levant aux ciels. Après ça me convient bien, je préfère rester en intérieur, servir des coups, danser un peu et m’occuper de quelque client. Trainer sur le trottoir je l’ai fait un temps et ce n’est plus pour moi. Par contre les pauvres nénettes qui se tapine le bitume elles se font drôlement chier maintenant. « En parlant de train-train bidon… » Je pose mon verre, et me met en face de ma copine. « J’ai une question et tu n’as droit qu’à une seule réponse et de préférence positive sinon je te noie dans tes toilettes, tête la première. » Je suis sûr que Silke aimerait voir ce genre de bastron entre nana soit en disant passant. « Si je te dis, un Week-End à Las-Vegas tout payé, Casino, Hôtel, Spa et bla bla bla… Limousine champagne et moi en robe de marié et toi comme témoin de mon mariage tu dis quoi ? »



Joh.A Design



I LOVE YOU. PIZZA FACE.
Just call me angel of the morning, angel. Just touch my cheek before you leave me, baby. Just call me angel of the morning, angel. Then slowly turn away from me.
bienvenue à new york
Contenu sponsorisé

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: My pretty little Galway Girl — KIERAN   

 

My pretty little Galway Girl — KIERAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hello pretty and young girl! Feat Wayne Sae Hee ♥
» Never trust a pretty girl with an ugly secret... [terminé]
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Pretty Little Liars [Drame]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Logements :: Kieran G. McTavish-