N'hésitez pas à demander des liens et des rps aux nouveaux membres.
Privilégiez les Marvel , ils sont badass.
Bienvenue sur The Avengers on vous aime déjà.

Partagez | .
 

 Laissez-moi devenir votre élève quelques instants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
bienvenue à new york
Blanche Miller
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 168
» ma tête :

feat. Margot Robbie


» association : A conclus un pacte avec le diable
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 1 - Découverte des pouvoirs
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

MessageSujet: Laissez-moi devenir votre élève quelques instants   Ven 23 Juin - 0:12

 
Laissez-moi devenir votre élève

quelques instants


- Est-ce que le professeur Logan est là ?

- Non, il est sorti. Il a dit qu'il rentrerait dans la soirée, vous voulez lui laisser un message ?

- Non... Merci, c'est gentil.


La porte se referma sous mes yeux, je ne pue m'empêcher de soupirer une fois la porte fermée. Je regardai autour de moi, me voilà de nouveau devant cet institut. J'étais revenue pour parler à Logan, pour m'excuser, pour le remercier... J'avais encore envie de discuter avec lui, malgré comment c'était fini notre dernière conversation. Je voulais m'excuser de m'être comporté comme une enfant et je voulais le remercier de m'avoir parlé de mon père, de m'avoir dit la vérité sur mon père... Même si je n'étais clairement pas prête pour l'entendre. Je crois que personne n'est prêt pour savoir comment l'un de ses parents est mort, dans quelle circonstance et à cause de qui. J'avais réagi un peu violemment contre Logan, comme une enfant gâtée... Et voilà que j'étais venu lui parler et il n'était pas là, que faire ? Je ne vais quand même pas laisser un banal message, d'ailleurs quel genre de message ? Et puis de toute façon, je ne voulais pas que quelqu'un sache ce qu'il s'était passé dans cette forêt, je ne voulais pas qu'ils sachent les mots qui étaient sortie de ma bouche... Je soupirai de nouveau en repassant à tout cela, je regrettais vraiment le comportement que j'avais eu envers Logan. Je sortis mon téléphone portable de ma poche pour regarder l'heure qu'il était. C'était le milieu de l'après-midi et on vient de me dire qu'il rentrait dans la soirée, je n'ai qu'à l'attendre. Après tout, je ne travaille pas ce soir et j'ai du mal à aller voir ma mère à cause de tout ce qui s'est passé ici...

Je m'assis devant le portail principal, comme une pauvre mendiante. Je n'avais pas beaucoup de batteries sur mon téléphone, malheureusement. Je préférai économiser ce peu de batteries que j'avais, en laissant bien mon téléphone au fond de ma poche de pantalon. Au moins, ça me permettait de réfléchir un peu plus... Est-ce que je faisais le bon choix en revenant ici ? ... Si Loki l'apprenait, il me tuerait sûrement... Voir pire, je n'ose imaginer... Est-ce, j'avais choisi de devenir une X-Men ? Pas vraiment... Enfaite, je voulais juste voir ce qu'il me proposait de plus, de diffèrent comparer à ce que pouvait me proposer Loki. Plein d'hommes mariés et père de famille faisait bonne figure tous les jours et pourtant passer leur nuit dans les bras d'une prostituée sans que personne ne sache rien. J'avais envie de jouer un peu ce double jeu, avant de me décider vraiment. J'avais fait un grand pas en avant en acceptant un peu mes pouvoirs. Il faut dire que je ne cessais de me répéter qu'ils pouvaient servir à sauver ma mère, ce qui me motivait vraiment à les contrôler. Une semaine entière s'était presque écoulée depuis la dernière fois que j'étais venue ici et que j'avais discutée avec Logan. Il avait dit que je pouvais revenir ici, qu'il m'apprendrait à utiliser mes pouvoirs. J'avoue ne pas être venu uniquement pour cela, après tout Loki pouvait le faire parfaitement, mais une chose différenciée les deux hommes ! Logan avait connu mon père ! Il pouvait m'en apprendre plus ce dernier, me dire quel homme il avait été. Rien qu'en pensant à tout cela, je me dis que je prenais la bonne décision en venant là. Après tout, si mon père était encore envie, il aurait voulu que j'étudie ici, que je me fasse des amis mutants étudiant eux-mêmes ici... Papa si tu me regardes de là où tu es, je t'en prie envoie moi un signe... N'importe quoi... Fais-moi comprendre de n'importe quelle manière que je suis entrain de prendre la bonne décision !

La pluie se mit doucement à tomber pendant quelques instants, avant de se transformer à moitié en tempête. Je me mis à rire toute seul. J'avais un énorme sourire aux lèvres au moment où je sentis les gouttes tomber sur moi. Croyez-le ou non, mais je pris cela comme une réponse à mes prières ! Mon père m'envoyait un message de là-haut, j'en suis sûr ! Bon, il aurait pu trouver mieux, car voilà que je me retrouvais à attendre Logan sous la pluie. Très vite, je fus trempé jusqu'au os, mais je n'avais pas froid, je ne connais pas cette sensation. Je contrôle la glace et la neige, il ne manquerait plus que j'attrape un coup de froid, cela serait vraiment ironique là. Je baissai les yeux vers mes mains, elles portaient encore les marques de mes blessures. J'avais donné quelques coups de poing contre un chêne jusqu'à m'en faire saigner. Cela m'avait fait beaucoup de bien, quand j'y repense. C'est rare que je me laisse totalement envahir par mes émotions. Ce jour-là, j'avais littéralement explosé et bizarrement ça m'avait fait un bien fou. Raison de plus de remercier Logan quand il rentrera. La pluie continuait à tomber sur moi, j'ignorais depuis combien de temps, j'attendais cet homme-là assise par terre sous la pluie. Soudain, je ne sentis plus les gouttes tomber sur moi, je fus surprise, car je voyais clairement la pluie tomber sous mes yeux. Je relevai délicatement la tête et découvris Logan, un parapluie à la main, me protégeant ainsi de la pluie.


- Professeur Logan...

Je me relevai d'un bond pour faire face à l'homme, il m'avait tellement surpris que je restais quelque peu, bouche bée, devant lui. Je me demandais s'il m'attendait à revenir si tôt ou bien si tard. Peut-être même qu'il ne pensait ne plus jamais me revoir... J'ignorais à quoi il pensait à cet instant même, en me voyant complètement tremper. Je le regardai quelques instants dans les yeux cherchant mes mots, avant de baiser timidement les yeux.

- Je vous attendais...

Je commençai à jouer avec une mèche de mes cheveux, signe que tout cela me rendait vraiment nerveuse. Moi qui l'attendais depuis des heures, réfléchissant à chaque mot que j'allais lui prononcer, me voilà muette comme une carpe ou presque. Je bafouillai légèrement avant de continuer.

- Je... Je voulais m'excuser pour la dernière fois et aussi vous remerciez...

Codage par Libella sur Graphiorum




Spoiler:
 

bienvenue à new york
Logan J. Howlett
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 587
» ma tête : Hugh Jackman




» association : XMen
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 5 - Connaissance parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

MessageSujet: Re: Laissez-moi devenir votre élève quelques instants   Sam 24 Juin - 22:42


Logan & Blanche ◮ Laissez-moi devenir votre élève quelques instants






Je n'avais pas de cours cet après midi, alors j'ai décidé de sortir. J'avais besoin de m'aérer l'esprit. Beaucoup de choses me tourmentaient. Il y avait cette histoire avec Blanche et son père... Plusieurs élèves inquiets qui me posaient des questions auxquels je ne savais pas répondre... Non je ne peux leur affirmer que le monde comprendra un jour les mutants et que nous serons en paix avec les humains... Je peux pas leur donner cet espoir... Et il y a... Alice... Je suis fou amoureux d'elle et ça m'effraye. J'ai peur de ce qui pourrait lui arriver... Comme chaque fois que je m'attache à quelqu'un...

Alors je suis sorti m'aérer l'esprit et tenter de penser à autre chose. J'ai prévenu Ororo que je rentrerais dans la soirée. J'ai bu quelques verres, j'ai marché. Je dois avouer que j'ai hésité à rentrer... Mais finalement, l'institut était plus réconfortant que la bière. Il pleut à torrent depuis quelques minutes. J'ai repéré un parapluie dans une boutique alors je l'ai acheté. Et j'ai décidé de rentrer à pieds. Le bruit de la pluie frappant le parapluie m’apaise. Je marche lentement, je profite de l'air frais.

Je me dirige vers l'institut, et aperçois une jeune fille assise là, sous la pluie. Je reconnais facilement Blanche. Je lâche un léger soupire. Je suis plutôt content qu'elle soit revenue, qu'elle décide de prendre en main son destin, ou une connerie dans le genre. Mais je me sens pas près à l'affronter une nouvelle fois. C'est hyper égoïste, mais en ce moment, j'ai plutôt envie qu'on me foute la paix... Mais soit. Je vais tenter de me montrer plus... tendre... que la dernière fois. Surtout qu'elle a l'air d'être là depuis un bon moment.

Je m'approche d'elle, elle ne semble pas m'avoir vu. Je place le parapluie au dessus de nous deux, pour la protéger elle aussi. Elle mets une bonne seconde à comprendre ce qu'il se passe. Je crois que je l'ai un peu surprise. Elle se lève d'un bon et m'appelle professeur Logan. Pff j'ai horreur de ça.

- Tu peux m'app'ler Logan tu sais.

Le ton de ma voix est bien plus agréable que la dernière fois, bien que je reste plus distant que lors de notre rencontre. J'ai le cœur lourd. Je ne me sens pas très bien.

Je suis surpris par ses aveux. Me remercier ? J'ai été assez... Disons carrément pas cool la dernière fois. Je comprends pas pourquoi elle me remercie. J'ai laissé ma colère m'envahir et je me suis emporté. Cette fois, c'est moi qui suis surpris.

- Bah... De rien... Même si je comprends pas vraiment pourquoi ces remerciements.

Je marque une légère pause avant de lui dire, plus chaleureusement

- Aller, viens au sec.

J'ouvre le grand portail et la fais entrer avec moi tout en la protégeant grâce au parapluie. On entre dans le grand hall du manoir. La pluie à l'extérieur ne devient qu'un bruit sourd et lointain. Il fait plus chaud ici. L'endroit est assez calme à cette heure-ci. Quelques élèves passent et me saluent. Je leur réponds avant de mettre le parapluie dans un récipient prévu à cet effet.

- Tu peux passer la soirée et la nuit ici si tu veux.


bienvenue à new york
Blanche Miller
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 168
» ma tête :

feat. Margot Robbie


» association : A conclus un pacte avec le diable
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 1 - Découverte des pouvoirs
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

MessageSujet: Re: Laissez-moi devenir votre élève quelques instants   Dim 25 Juin - 15:59

 
Laissez-moi devenir votre élève

quelques instants


Mon cœur bat à une vitesse folle, je dois avouer avoir un peu peur de faire de nouveau face à Logan quand je repense à notre conversation et surtout à comment elle a fini. Mais l'envie de lui parler, l'envie de lui dire ce que j'ai sur le cœur et bien plus fort que cette peur. Je suis tellement surprise de le voir devant moi, que les mots sortent un peu, tout seuls, de ma bouche, je l'appelle naturellement professeur Logan. J'ai beaucoup de respect pour lui, je me vois mal l'appeler par son simple prénom et encore moins par un surnom.

- Tu peux m'appeler Logan, tu sais.

- Vraiment ?! Si vous voulez... Logan.


Je prononce son nom timidement, je n'ai pas l'habitude d'appeler quelqu'un de plus âgé que moi par son prénom. Je suis ce genre de personne qui vouvoie automatiquement les personnes qu'elle ne connaît pas et qui a beaucoup de mal à les tutoyer par la suite. Je lui souris timide, la voix de Logan avait été douce à mon égard, il n'avait pas l'air de m'en vouloir pour la dernière fois. Il faut tout de même que je m'excuse et que je le remercie pour tout ce qu'il avait fait pour moi la dernière fois. Je suis un peu nerveuse, je me mets à jouer machinalement avec une mèche de mes cheveux. J'ai un peu de mal à trouver mes mots, je bafouille légèrement et finis par lui dire merci et désoler. Logan semble surprit par mes paroles, il ne comprend sûrement pas pourquoi je dis cela... J'aurais dû être plus précise dans mes paroles, je mords légèrement la lèvre inférieure me sentant un peu idiote d'avoir prononcé ces mots sans plus de précision.

- Bah... De rien... Même si je comprends pas vraiment pourquoi ces remerciements.

J'ai envie de lui expliquer pourquoi je lui ai dit cela, mais il ne me laisse pas le temps de placer un mot.

- Aller, viens au sec.

Je hoche de la tête positivement à sa proposition, je ne voudrais pas qu'il prenne un coup de froid à cause de moi... Mais d'ailleurs le peut-il ? Il a l'air immortel, est-ce que cela signifie qu'il ne peut pas tomber malade ? Est-ce qu'il peut ressentir le froid et le chaud ? J'ai envie de lui demander tout cela, mais je me retiens, je trouve, ça quelque peu déplaçait de ma part de poser autant de questions sur son pouvoir, en tout cas pour le moment. Peut-être que si tout à l'heure, il vient à poser des questions sur mon pouvoir, enfin me demander des précisions sur ce dernier, là, je me permettrais de lui en poser aussi.

On fait quelques pas côte à côte, Logan m'abrite avec son parapluie. On entre enfin dans l'institut, des regards se tournent vers nous, sûrement des élèves étudiants ici. Je baisse immédiatement les yeux, j'ai l'impression que tous ces regards sont tournés vers moi. J'ai l'impression d'être un animal de foire et que tout le monde me regarde avec curiosité en se demandant, quels sont mes pouvoirs. Ils se demandent sûrement aussi si je suis venue étudier ici ou si je ne suis que de passage. Ce n'est peut-être qu'une impression, mais je pourrais jurer que plusieurs de ses élèves me regardent en se posant des questions. Moi qui suis pourtant habitué à avoir plus de regards tournés vers moi, voilà que je me sens oppressée par ces derniers. J'ai envie de me cacher dans un trou de souris, j'ai envie de faire demi-tour et de quitter cet institut. Je ne supporte vraiment pas tous ces regards tournés vers moi, vers nous. Alors que j'allais faire un pas en arrière, la voix de Logan me fait m'arrêter. Je tourne immédiatement la tête vers lui quand il se met à parler.


- Tu peux passer la soirée et la nuit ici si tu veux.

J'ouvre grand les yeux, je suis surprise et heureuse à la fois. Je peux rester ici ? Vraiment ?! Je réfrène immédiatement ma joie naissance, en imaginant tout le bazar que je pourrais faire à cause de mes pouvoirs incontrôlables et dangereux. Mais si Logan me le propose, c'est qu'il est conscient de tout cela... Ou bien qu'il n'ait pas encore compris de tout ce que je pouvais causer comme dégâts.

- Je peux rester ici ? ... Vraiment ? Ce n'est pas une blague ?

Je ne peux pas m'empêcher de cacher ma joie. Passer une nuit dans un endroit propre et chaleureux, sans entendre de cris, de coup de feu ou autres. Une nuit entourée de personnes comme moi. Je pourrais me réveiller avec la peau bleue sans avoir peur d'effrayer qui que ce soit, c'est presque un rêve tout ça. Ma joie s'évapore peu à peu, je baisse de nouveau la tête et dis à voix basse à Logan.

- Ce n'est pas une bonne idée que je passe la nuit ici... Je passe mon temps à faire des cauchemars, ce qui déclenche presque automatiquement mes pouvoirs... Je pourrais blesser quelqu'un sans faire exprès.

Je soupire légèrement en disant cela. Je fais un pas en avant vers Logan pour lui dire dans un murmure :

- Je ne suis pas une bonne personne... Vraiment pas... Je ne sais pas si je suis digne d'être élève ici... J'ai fait vraiment des choses horribles... Si, je suis venue ici, c'est pour vous remercier de m'avoir parlé de mon père, je suis désolé de vous avoir rappelé de mauvais souvenirs, donc, je vous en remercie encore plus de l'avoir fait. Je suis désolé d'avoir réagi aussi mal quand vous m'avez dit, comment il était mo... J'avale difficilement ma salive, j'arrive à continuer à parler, mais mes paroles ont plus de mal à sortir de ma bouche. C'est pour cette raison que je suis venue ici et je suis venue aussi pour savoir si vous pouviez m'apprendre à contrôler mes pouvoirs, mais delà à faire partie de cet institut...

Retiens tes larmes Blanche, il n'y a pas de raison que tu pleures de nouveau devant cet homme. S'il ne veut pas de toi ici, alors tant pis, il te restera Loki, pense-y. J'essaye de me répéter cela, j'essaye de me convaincre que je m'en moque de ce qu'il pense de moi, que ce n'est pas grave si je n'apprends pas à contrôler mes pouvoirs ici. Mais alors pourquoi je tremble autant ? Pourquoi est-ce que j'ai peur d'être abandonné ? Pourquoi est-ce que j'ai si peur que Logan me tourne le dos ?

Codage par Libella sur Graphiorum




Spoiler:
 

bienvenue à new york
Logan J. Howlett
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 587
» ma tête : Hugh Jackman




» association : XMen
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 5 - Connaissance parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

MessageSujet: Re: Laissez-moi devenir votre élève quelques instants   Dim 25 Juin - 19:02


Logan & Blanche ◮ Laissez-moi devenir votre élève quelques instants






Elle a l'air gêné de m'appeler Logan et ça m'arrache un léger rire. Trop mignon. Une vraie gamine.

- Et tutoies moi, aussi.

Je lui mets une petite tape derrière la tête. Une tape amicale, taquine, pour la détendre. C'était peut-être pas le truc à faire j'en sais rien. J'ai fait ça comme on pourrait le faire à un gosse. C'est pas ma faute si elle se comporte comme une enfant. Et on a plus de 100 ans d'écart alors... Bon merde, j'ai jamais été très doué pour ce genre de truc.

Je l'invite à entrer dans la manoir. Elle semble tellement mal à l'aise c'est dingue. Faut qu'elle apprenne à se détendre. Je lui propose alors de rester ici quelques temps. Autant de temps qu'elle veut en fait. Elle peut très bien devenir élève ici. Elle semble tellement surprise... Je comprends pas vraiment pourquoi mais je commence à m'habituer à son caractère.

- Est ce que j'ai une tête à blaguer ? T'es mutante ? Bon bah voilà, t'es ici chez toi.

Elle n'est clairement pas à l'aise. Elle me confie alors que ses cauchemars déclenchent ses pouvoirs... Si elle savait. Si elle savait le nombre de draps que Charles a du m'acheter. Je les détruis la plupart dans mon sommeil parce que je sors les griffes... Je me suis aussi surement déjà blessé sauf que je le sais pas vu que je me régénère. Et... J'ai failli tuer une élève. Alors... Niveau exemple... Je suis pas très bien placé.

Je la laisse finir de parler, me confier qu'elle n'est pas une bonne personne, tout ça... Bon... J'avais pas vraiment envie de lui parler de moi mais là je vais pas avoir le choix. Elle doit comprendre qu'on est quasiment tous dans le même pétrin, et qu'elle a sa place ici. Et bordel elle doit arrêter de s'excuser.

- Ok...

J'attrape son poignet sans grande délicatesse et la tire avec moi. Je l'emmène dans la salle d'entraînement. Pas pour qu'on s'entraîne non, pas à cette heure là. Mais pour qu'on puisse parler sans que personne ne nous entende. Une fois à l'intérieur, je referme la grande porte et m'assois contre un mur, l'invitant implicitement à en faire de même.

- C'est ici, la salle d'entraînement.

Je laisse un silence quelques instants, afin qu'elle observe un peu l'endroit et me rejoigne. Ce n'est qu'une immense pièce vide et très bien isolée, capable d'encaisser les pouvoirs des mutants. Alors qu'elle vient à mes côtés, je me lance.

- Déjà, je veux que tu arrêtes de t'excuser à tout bout de champ. Ensuite. T'es pas quelqu'un de bien ? Alors pourquoi tu viens ici ? Pourquoi t'as envie de pleurer chaque fois que tu parles de ça ? Tu n'aurais pas toutes ces émotions en toi si tu n'avais pas une part de bonté. Et surtout, le bien, le mal, c'est toi qui le choisis à la fin. Personne d'autre.

Pourquoi je prends le temps de lui dire tout ça ? Pourquoi je suis sur le point de lui confier des choses personnelles que je n'ai dit à... bah à personne en fait... A part Charles qui l'a deviné par lui-même... Pourquoi ? Peut-être parce que c'est la fille de Brian... J'en sais trop rien. Mais je déteste la voir ainsi. Je veux la libérer de ses démons.

- J'ai fait des choses dont je suis pas fier du tout. Tout le monde ici est dangereux malgré lui. Je te dis pas le nombre de draps que j'ai bousillé avec mes griffes, à cause de mauvais rêves. J'ai même failli tuer une élève à cause de ça... Mais on m'a accepté malgré tout. Tout le monde ici sait à quel point c'est dur d'être ce qu'on est. On a tous notre passé, nos cicatrices...

Je marque une pause. C'est pas simple pour moi de parler de ça. J'essaye de me détacher, de prendre du recul. J'essaye de penser uniquement à Blanche, et pas à moi.

- La première fois que mes griffes sont sorties de mes poings j'avais 12 ans. Et j'ai tué mon père.

Je dis ça sans réelle émotions apparente. Mon regard est fuyant. Cela remonte à si loin... J'ai tué mon père biologique qui lui-même avait tué mon père adoptif... Je l'ai tué sauvagement sans même y réfléchir. Il y a plus de 100 ans... Mais depuis que j'ai récupéré mes souvenirs... Celui-ci reste ancré dans ma mémoire. La douleur de ces griffes transperçant ma peau. La haine, la colère et la tristesse profonde que j'ai ressenti en plantant violemment mes griffes dans le corps de cet homme...



bienvenue à new york
Blanche Miller
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 168
» ma tête :

feat. Margot Robbie


» association : A conclus un pacte avec le diable
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 1 - Découverte des pouvoirs
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

MessageSujet: Re: Laissez-moi devenir votre élève quelques instants   Dim 25 Juin - 21:08

 
Laissez-moi devenir votre élève

quelques instants


Je me sens gêner d'appeler Logan par son simple prénom, sa donne place à un certain rapprochement psychologique.

- Et tutoies moi, aussi.

- Je vais essayer... Je ne vous promet rien...

Oh là, je me sens encore mois à l'aise à l'idée de le tutoyer, je pense que je vais avoir beaucoup de mal à lui dire tu. Il va falloir qu'il me reprenne aux moins une bonne dizaine de fois, avant que j'arrive à lui dire tu sans problème. Logan me donne une petite tape derrière la tête, je lui réponds par un sourire. On dirait un père et sa fille, vue comme ça...

On rentre enfin dans le manoir, Logan me propose de rester ici cette nuit. Cette idée me donne envie de sourire et de sauter partout comme une petite fille de 4 ans. Je demande à Logan immédiatement s'il se moque de moi, me proposer de rester dormir ici malgré mes pouvoirs incontrôlables, il fallait que je vérifie que ce qu'il me dit n'est pas une blague.


- Est ce que j'ai une tête à blaguer ? T'es mutante ? Bon bah voilà, t'es ici chez toi.

Je rigole nerveuse à ses propos. Chez moi, ici ? Non, c'est impossible... Je suis trop dangereuse, je pourrais blesser un élève, un professeur... Tant que je ne contrôle pas complètement mes pouvoirs, je ne pourrais pas venir vivre ici. Et puis qu'est que ce que je raconte ? Blanche rappel-toi que tu es un agent double, tu es l'as pour analyser, comparer et c'est tout ! Loki peut t'offrir tellement plus, sans te juger, sans juger ni ton passé, ni ton présent et encore moins ton futur. Ici, tu es... Un monstre ! Je suis tellement différente de tous ses élèves, à cause de mon passé, à cause de mes pouvoirs... Je me confie un peu à Logan, en lui disant que je ne suis vraiment pas une bonne personne, sans dire exactement en quoi. J'appréhende un peu la réaction de Logan face à tout ce que je viens de lui raconter, je m'en mords la lèvre nerveuse.

- Ok...

Logan m'attrape le poignet quelque peu violemment à mon goût, je grimace légèrement. Je le suis sans avoir vraiment le choix. Je me sens encore plus nerveuse, est-ce que j'ai dit quelque chose qui ne fallait pas ? Où est-ce qu'il m'emmène ? J'ai un peu peur, je dois l'avouer, je ne sais pas du tout ce qu'il va m'arriver, ce qu'il va me dire ou me faire. On finit par rentrer dans une salle immense. Logan referme la porte derrière nous, puis va s'asseoir contre un mur. Je ne suis pas sûr de comprendre pourquoi il m'a emmené ici, il me fait signe de venir s'asseoir à ses côtés.

- C'est ici, la salle d'entraînement.

Un léger "oh" sort de ma bouche. Est-ce qu'il veut que l'on s'entraîne ? Encore ? Et surtout à cette heure-là ? Bien sûr que non, sinon il ne m'inviterait pas à m'asseoir à ses côtés. Je regarde tout autour de moi quelques instants, avant de venir m'asseoir à ses côtés, comprenant de moins en moins pourquoi il a tenu à me faire venir ici.

- Déjà, je veux que tu arrêtes de t'excuser à tout bout de champ. Ensuite. T'es pas quelqu'un de bien ? Alors pourquoi tu viens ici ? Pourquoi t'as envie de pleurer chaque fois que tu parles de ça ? Tu n'aurais pas toutes ces émotions en toi si tu n'avais pas une part de bonté. Et surtout, le bien, le mal, c'est toi qui le choisis à la fin. Personne d'autre.

Je me mords la lèvre inférieure à toutes ces remarques. Je baisse doucement la tête vers le sol, pour ne pas regarder Logan dans les yeux. Je n'ai pas le courage de lui répondre quoi que se soit, je sens une boule se former dans ma gorge. Si je parle, je suis sûr de pleurer à nouveau... Il faut que je sois forte, il ne faut pas que je pleure de nouveau dans Logan, il faut que je me contrôle.

- J'ai fait des choses dont je suis pas fier du tout. Tout le monde ici est dangereux malgré lui. Je te dis pas le nombre de draps que j'ai bousillé avec mes griffes, à cause de mauvais rêves. J'ai même failli tuer une élève à cause de ça... Mais on m'a accepté malgré tout. Tout le monde ici sait à quel point c'est dur d'être ce qu'on est. On a tous notre passé, nos cicatrices...

Je relève immédiatement la tête vers Logan, la bouche grande ouverte. Qu'est-ce qu'il a dit ? Lui aussi à du mal à contrôler ses pouvoirs quand il dort ? Cela veut dire que je ne suis pas la seule à qui ça arrive ? Je sens comme un poids se libérer dans mon cœur, une larme de soulagement coule doucement le long de ma joue. Je soupire légèrement en l'écoutant parlé. Il a failli tuer un élève à cause de ces griffes ? Et moi qui pensais être le seul danger public à cause de mes pouvoirs... Moi qui pensais être la seule mutante à causer autant de bordel à cause de mes pouvoirs... Je ne suis pas la seule, même les mutants plus grands, plus puissants, plus vieux font aussi des erreurs... Pourquoi me raconte-t-il tout cela ? En plus, il a l'air d'avoir du mal à en parler... Se confier à une inconnue, ce n'est vraiment pas facile, je peux le comprendre, mais pourquoi le fait-il ? Pourquoi est qu'il me confie tout cela ? Je ne pense pas qu'il dise cela à tous les petits nouveaux qui arrivent dans cet institut. Je n'arrive toujours pas à parler, cette boule que j'ai dans la gorge, je la sens grandir peu à peu...

- La première fois que mes griffes sont sorties de mes poings j'avais 12 ans. Et j'ai tué mon père.

Je reste sans voix face à cette révélation soudaine. Le regard de Logan est fuyant, le mien l'est également. Je me lève pour faire quelques pas, je suis de dos à Logan. Il a tué son père... À cause de ses pouvoirs... Je me sens soudainement plus proche de Logan, j'ai envie de me retourner, de le prendre dans mes bras et de pleurer à chaudes larmes contre lui. Bien sûr, cela m'est impossible... Premièrement, car mes pouvoirs lui feraient mal et deuxième, car... Il ne veut sûrement pas avoir une gamine qui pleure ainsi contre lui... Il faut que je dise quelque chose, car le silence commence à être pesant. Je prends une grande inspiration un peu bruyante, quelques larmes s'échappent de mes yeux. Je suis contente d'être de dos à Logan, ainsi, il ne voit pas ses larmes qui coulent.

- J'avais 15 ans... J'étais dans ma chambre quand un cambrioleur est rentré dans l'appartement. J'ai entendu ma mère crier donc je suis allé voir ce qu'il se passait. L'homme était armé, du sang coulait du visage de ma mère... J'ai... J'ai du mal à parler, les mots ont du mal à sortir de ma gorge. Je ne me souviens plus trop bien de ce qu'il s'est passé... Je me reparle juste que j'étranglais cet homme, de la glace s'était formé autour de sa gorge, l'étouffant peu à peu... Je me sentais puissante, je me disais qu'il méritait de mourir ! Cet homme avait blessé ma mère, il ne méritait pas mieux que la mort à mes yeux... Ma mère a essayé de m'empêcher... Les mots deviennent de plus en plus saccadés. J'ai voulu la repousser, je voulais juste qu'elle me laisse tuer cet homme ! Je suis maintenant en larmes, alors que je continue à parler. J'ai touché le haut de sa poitrine avec ma main glacée... J'ai glacé une partie de son cœur... Elle est à l'hôpital depuis cet incident... Entre la vie et la mort... Tout ça à cause de moi...

C'est la première fois que je raconte à tout cela, c'est la première fois que je me confie ainsi sur comment j'ai failli tuer ma mère, comment je suis venue à haïr mes pouvoirs autant. Logan m'a ouvert son cœur, j'ai donc fait naturellement de même. J'essuie les larmes qui coulent le long de mes joues, avec la manche de mon haut. Je continue à parler, j'ai besoin d'évacuer toute ma tristesse, j'ai besoin de me confier, j'ai besoin de raconter enfin la vérité à quelqu'un...

- J'ai quitté l'école après cela pour devenir Strip-teaseuse, les frais médicaux coûtent cher... Très cher même, mais je suis prête à vendre mon corps et mon âme pour ma mère ! Cela ne me dérange pas que des tonnes de pervers regardent ma poitrine tous les soirs, tant que ma mère respire... Le soir où j'ai failli prendre la vie de ma mère, je me suis promis de ne plus jamais utiliser mes pouvoirs... Je ne méritais pas de les avoir ! J'avais failli tuer ma mère et j'avais tué un homme dans la même soirée... Vous savez ce qui est le pire ? Ce qui fait de moi vraiment un monstre ?

Je me retourne pour faire face à Logan, je ne devais pas me défiler ! Il fallait que je dise ce que j'avais au plus profond de mon être ! Il fallait enfin que j'avoue la véritable raison pour laquelle je me sentais si monstrueuse, si horrible, si méchante !

- J'ai ôté la vie d'un homme et je ne le regrette même pas ! Cet homme avait fait du mal à ma mère... Je l'ai tué et j'ai aimé cela... Vous pensez toujours que je suis une bonne personne ? ....

Je continue de pleurer, j'ai du mal à arrêter ces larmes. Je tremble de tout mon long, j'ai peur de la réponse de Logan, mais je me sens tellement soulager de m'être enfin confié... Mon pouvoir, c'est déclencher sans que je m'en rende compte, ma peau avait naturellement muté, mes cheveux étaient blanc comme un linge et de la glace, c'était former tout autour de moi.

Codage par Libella sur Graphiorum




Spoiler:
 

bienvenue à new york
Logan J. Howlett
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 587
» ma tête : Hugh Jackman




» association : XMen
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 5 - Connaissance parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

MessageSujet: Re: Laissez-moi devenir votre élève quelques instants   Dim 25 Juin - 21:51


Logan & Blanche ◮ Laissez-moi devenir votre élève quelques instants






Je ne la regarde plus. Parler de ça n'est pas simple. Pas parce que je suis malheureux d'avoir perdu ce père que je ne connaissais pas... Disons que c'est bien plus compliqué que ça. Mais je la sens se lever, et la regarde désormais, alors qu'elle me tourne le dos. Je me doutais que parler de moi l'aiderait à parler à son tour, à se sentir comprise. Je suis plutôt content qu'elle le fasse. Je l'écoute sans un mot. Je lui laisse le temps de parler, d'extérioriser ce qu'elle a sur le cœur.

Je ne connais pas vraiment cette jeune fille mais je ressens le besoin de l'aider, de faire en sorte qu'elle se sente mieux et avance. Peut-être parce que je me retrouve beaucoup en elle... Peut-être... Sûrement... Parce qu'elle est la fille de Brian. Cet homme que je n'ai pas réussi à protéger comme j'aurais du le faire... Peut-être que je veux soulager ma conscience. Ou peut-être... Qu'il m'arrive d'avoir des sentiments humains bien que je tente de les cacher.

Son histoire est... Atroce. Comme celle de beaucoup d'entre nous. Découvrir ses pouvoirs c'est pas quelque chose de simple. Mais sans ses pouvoirs il se serait passé quoi ? Le type aurait tué sa mère. Et peut-être même Blanche, dans la panique. Alors pour moi elle n'a pas failli tuer sa mère. Elle l'a sauvé comme elle a pu.

Elle se retourne alors et me confie ce qu'elle a ressenti. Le plaisir de tuer cet enfoiré. Elle s'adresse à la bonne personne en me confiant ça parce que... J'en ai tué des gens. Et tuer des salopards ne m'a jamais vraiment dérangé... On me traite de monstre aussi, de bête sauvage. Je comprends ce qu'elle ressent. J'ai souvent ressenti la même chose. Mais ici on m'a appris à m'accepter moi-même. Tous ces proches qui sont morts par ma faute, ces gens que j'ai tué... Ça me hante souvent. Mais faut faire avec.

Je m'assure qu'elle ait terminé de parler avant de prendre la parole tout en me levant à mon tour.

- J'ai tué des gens par centaines. Je compte même plus. Parfois par obligation, parfois, parce que j'ai laissé mon instinct agir. Et pour certains d'entre eux... Je regrette pas ce que j'ai fait non. Mais tu sais ce qui fait qu'on n'est pas complètement mauvais ? On tue pas d'innocent. T'irais pas dans la rue tuer des gens pour le plaisir j'me trompe ?

Je marque une légère pause. Je suis près d'elle. J'aimerais la consoler mais je suis pas doué pour ça. Alors je la touche pas, je fais rien en fait. Je suis pas très à l'aise. J'essaye... De parler. De lui faire comprendre qu'elle n'est pas seule.

- On me compare souvent à une bête sauvage. J'ai des griffes, je tue sans grande hésitation, mon odorat et mon ouïes sont sur développés... Mais j'ai tout fait pour me comporter comme un homme et je me démerde pas trop mal je crois. Ce que t'es, c'est toi qui le choisis. Personne d'autre. C'est à toi de choisir ta voie.

Je pensais pas que ce serait si difficile et à la fois si libérateur de parler. J'espère au moins que ça l'aide à avancer, à y voir plus clair. Parce que je suis pas prêt de recommencer ce genre de petit instant confidences...

- Quant à ta mère... Imagine un instant que tu n'avais pas de pouvoir. T'aurais fais quoi ? T'aurais supplié le type de laisser ta mère ? Le gars est venu vous cambrioler. Il est armé, paniqué de s'être fait choper. Il l'aurait surement tué dans la panique, et peut-être toi avec. Alors... Moi je pense que tes pouvoirs ont permis de sauver ta mère. Elle est à l'hôpital mais bien en vie. Grâce à toi. Et tu vas trouver un moyen de la guérir, parce que tu vas te battre pour apprendre à contrôler tout ça, et la sauver. Pas vrai ? Tu sais très bien que c'est pas des medoc à la con qui vont la soigner...



bienvenue à new york
Blanche Miller
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 168
» ma tête :

feat. Margot Robbie


» association : A conclus un pacte avec le diable
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 1 - Découverte des pouvoirs
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

MessageSujet: Re: Laissez-moi devenir votre élève quelques instants   Lun 26 Juin - 19:24

 
Laissez-moi devenir votre élève

quelques instants


Je suis en larmes devant cet homme que je connais à peine, mon corps tremble tellement pire qu'une feuille-morte. Je me retiens pour ne pas m'écrouler par terre, je veux faire face à Logan. Je dois assumer mes actes ! J'ai tué un homme, il y a 10 ans et je n'ai jamais été condamner pour cela. Je ne me souviens pas de ce que j'ai fait du corps. Cette soirée... C'est le flou total dans ma tête... Je ne me souviens pas de ce que je fais de cet homme que j'ai tué... Je ne me souviens pas de comment ma mère a fini à l'hôpital... Est-ce que j'ai appelé les urgences ? L'a t'elle fait ? Ou bien, est-ce que je l'ai porté jusqu'à l'hôpital ? Je pense que cette dernière idée est totalement impossible, avec mes pouvoirs activait, je n'ai pas pu la toucher de nouveau... Peut-être qu'un jour, je me souviendrais de cette soirée, même si je ne préfère pas m'en souvenir, il faudra bien qu'un jour, je sache toute la vérité. Que je sache tout ce que j'ai fait dans les moindres détails lors de cette soirée ou j'ai failli tuer ma mère...

Mais ce n'est pas le moment de penser à tout cela, il faut que me concentre sur Logan. Je suis prête à l'écouter parler, prête à me faire traiter de monstre, de meurtrière et autres. Je suis prête pour tout cela, vas-y Logan, tu peux parler ! Je ne fuirai pas, oh que non ! Je ne veux plus fuir devant mes responsabilités ! Je suis prête à payer ma dette et à faire face aux conséquences ! Mon cœur s'arrête de battre un fragment de seconde, quand je vois Logan se lever. Même si j'ai dit que j'étais prête, il n'empêche que je meure de peur...


- J'ai tué des gens par centaines. Je compte même plus. Parfois par obligation, parfois, parce que j'ai laissé mon instinct agir. Et pour certains d'entre eux... Je regrette pas ce que j'ai fait non. Mais tu sais ce qui fait qu'on n'est pas complètement mauvais ? On tue pas d'innocent. T'irais pas dans la rue tuer des gens pour le plaisir j'me trompe ?

Mes larmes cessent peu à peu de coulé, j'écoute attentivement chaque mot, chaque phrase que prononce Logan. Je m'attendais à tout, sauf à cela... Alors lui aussi à tuer des hommes ? Il dit que je ne suis pas complètement mauvaise et ça me fait chaud au cœur... J'ai envie de pleurer de nouveau, de soulagement cette fois et un peu de joie à la fois. Malgré tout ce qu'il sait de moi, il ne me voit pas comme un monstre, au contraire, il me comprend, il est comme moi dans un sens... Logan est maintenant à quelques centimètres de moi seulement, je meurs d'envie de me jeter dans ses bras. J'ai besoin de contact physique... Besoin de me sentir moins seuls quelques instants... Il est le seul qui me comprend réellement, le seul qui comprend ce que je ressens au plus profond de moi.

- On me compare souvent à une bête sauvage. J'ai des griffes, je tue sans grande hésitation, mon odorat et mon ouïes sont sur développés... Mais j'ai tout fait pour me comporter comme un homme et je me démerde pas trop mal je crois. Ce que t'es, c'est toi qui le choisis. Personne d'autre. C'est à toi de choisir ta voie.

J'écoute silencieuse ce que me raconte Logan, je n'ose l'interrompre... De toute façon, je ne sais pas exactement ce que je pourrais lui répondre. Je ne trouve pas qu'il ressemble à une bête sauvage, après je ne le connais que très peu malheureusement... Oui, j'ai envie de le connaître un peu plus je l'avoue. Après tout ce qu'il vient de me confier sur lui, je me sens extrêmement proche de lui maintenant. J'ai l'impression que nous sommes semblables, que nous ressentons la même chose, même si on ne l'exprime pas de la même façon.

- Quant à ta mère... Imagine un instant que tu n'avais pas de pouvoir. T'aurais fais quoi ? T'aurais supplié le type de laisser ta mère ? Le gars est venu vous cambrioler. Il est armé, paniqué de s'être fait choper. Il l'aurait surement tué dans la panique, et peut-être toi avec. Alors... Moi je pense que tes pouvoirs ont permis de sauver ta mère. Elle est à l'hôpital mais bien en vie. Grâce à toi. Et tu vas trouver un moyen de la guérir, parce que tu vas te battre pour apprendre à contrôler tout ça, et la sauver. Pas vrai ? Tu sais très bien que c'est pas des medoc à la con qui vont la soigner...

Mon cœur s'arrête de battre, je me fige quelques secondes les yeux et la bouche grande ouverte. Je regarde Logan avec un air abasourdi, comme s'il venait de me révéler que la Terre était ronde. Je n'avais jamais au grand jamais vu les choses de cette manière ! Je me suis toujours dit que c'était de ma faute si ma mère était à l'hôpital, à cause de moi et de mes pouvoirs. Mais jamais je n'ai imaginé que mes pouvoirs avaient sauvé ma mère dans un sens... Logan à raison qui sait ce qui aurait pu nous arriver si je n'avais pas été pourvu de ses pouvoirs... On serait morte, voire pire violer, torturer et ensuite tuer ou morte sous la torture en souffrant atrocement. Je ne réponds rien pour le moment à Logan, je suis sous le choc, je me sens atrocement bête. Je m'effondre par terre, les yeux perdus dans le vide. Sous le choc d'avoir failli perdre ma mère, j'ai tout de suite pensé que c'était de ma faute, alors que non ! C'est la faute de ce cambrioleur à la base, moi, j'ai juste agi en héros, en quelque sorte... Je n'ai pas eu peur une seule seconde, j'ai sauvé ma mère d'une mort certaine... Je l'ai peux être blessé, mais c'était un accident et avec tout ce que m'a dit Logan, je ne suis pas la seule à qui ça arrive ce genre d'accident...

Je me mets à rire nerveusement, je ne peux pas m'en empêcher. Pendant toutes ces années, j'ai pensé que c'était de ma faute... Pendant toutes ces années, j'ai caché mes pouvoirs, car j'étais sûr que je blesserais quelqu'un de nouveau. Je me sens si stupide, je n'ai jamais réfléchi plus loin que le bout de mon nez... Jamais... Je m'arrête de rire quelques instants, levant les yeux vers Logan.

- Merci... Ma voix est faible. Merci de m'avoir ouvert les yeux... Je n'ai jamais vu la chose de cette façon...

Je baisse les yeux doucement, j'attrape doucement du bout des doigts le haut de Logan. Je l'ai dit plusieurs, j'ai envie de le prendre dans mes bras, mais je ne le peux... Alors tout ce que je peux faire, c'est ça. Un peu de glace se forme sur le haut de Logan, tout autour de mes doigts, mais ne va pas plus loin. Je n'ai pas envie qu'il s'éloigne de moi, il doit me trouver bête ainsi... On dirait une enfant qui ne veux pas que son père s'éloigne d'elle. Par ailleurs, je n'ose relever les yeux vers Logan de nouveau, peur de sa réaction face à mon geste.

- Vous... Tu... Vous pensez vraiment que je peux sauver ma mère avec mes pouvoirs ?

J'ai du mal à le tutoyer, je me sens presque obliger de le vouvoyer par respect pour lui, pour ce qu'il est, pour tout... J'espère qu'il ne m'en voudra pas trop, au moins j'aurais essayé...

Codage par Libella sur Graphiorum




Spoiler:
 

bienvenue à new york
Logan J. Howlett
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 587
» ma tête : Hugh Jackman




» association : XMen
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 5 - Connaissance parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

MessageSujet: Re: Laissez-moi devenir votre élève quelques instants   Lun 26 Juin - 20:11


Logan & Blanche ◮ Laissez-moi devenir votre élève quelques instants






Elle ne dit rien. Je continue de parler, j'espère la rassurer un peu, lui faire comprendre que... Que je la comprends, tout simplement. Je suis pas vraiment doué pour consoler les gens alors j'espère que je m'y prends pas trop mal, que je ne vais pas lui faire plus peur qu'autre chose. Mais j'ai pas l'impression que ce soit le cas. J'ai même la sensation qu'elle se calme doucement. Je finis mon monologue en lui parlant de sa mère. En lui montrant une autre vision des choses. Je la vois s'écrouler. Je bouge pas, je me sens un peu con là je dois avouer. Je sais pas vraiment comment réagir.

Elle me remercie. C'est que j'ai pas été trop mauvais. Je suis content d'avoir réussi à la libérer un peu. Je sens soudain sa main attraper mon tee shirt. Je suis surpris. Je vois de la glace se former autour de ses doigts. Ne peut-elle pas toucher les gens sans les glacer ? Elle me rappelle fortement Malicia. Peut-être qu'elle devrait porter des gants quelques temps, comme le faisait Malicia ? Ca la rassurerait peut-être. Il faudra que je pense à lui proposer. Mais pour l'instant, elle reprend la parole. Et me vouvoie... Bon tant pis. Je me sens vieux mais tant pis. Après tout, je suis vieux. Plus que vieux...

- Je pense que oui. Mais j'ai pas la science infuse.

Je lâche un léger soupire et décide de m'assoir à ses côtés. Cette position était un peu gênante à la longue. Je crois qu'elle a besoin de contact. Mais je suis vraiment pas doué avec ce genre de truc. Pourtant Lily me câlinait souvent, avant... Avant qu'elle ne grandisse bien trop vite avec ces histoires de guerres... Et la mort de ses parents... La vie est vraiment une belle saloperie.

Si je la touche... Est ce qu'elle va me glacer ? Bon... Je tente. On s'en fout au pire. Ca lui fera un bon entraînement pour débuter. Je passe alors mon bras autour d'elle sans vraiment être à l'aise. Pas à cause de son pouvoir, mais à cause... du contact.

- Tu vas pas me blesser. Tu vas contrôler. J'ai confiance en toi.

Je suis sincère. Rien de mieux comme entraînement que de s'efforcer à ne pas blesser son prof nan ? Je dépose alors mon bras autour de ses épaules. On verra bien ce qu'il se passe. L'avantage qu'elle a comparé à Malica, c'est que c'est quelque chose qu'elle peut contrôler. Malicia elle... C'était sa peau qui réagissait. Elle n'a jamais vraiment réussi à contrôler ça. Je n'ai plus de nouvelles de sa part... J'espère qu'elle va bien. Je pense qu'elle a profité de cette guerre pour supprimer ses pouvoirs...


bienvenue à new york
Blanche Miller
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 168
» ma tête :

feat. Margot Robbie


» association : A conclus un pacte avec le diable
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 1 - Découverte des pouvoirs
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

MessageSujet: Re: Laissez-moi devenir votre élève quelques instants   Mar 27 Juin - 17:07

 
Laissez-moi devenir votre élève

quelques instants


Logan doit me trouver stupide... Je suis là par terre, les yeux rougis par les larmes, le visage triste, la respiration quelque peu haletante... Je dois vraiment avoir une sale gueule ! De plus me voilà qui joue les gamines, j'ai attrapé machinalement le bas du tee-shirt de Logan, cherchant à tout prix un contact humain. Il doit vraiment me trouver ridicule, je n'ai plus 5 ans, je n'ai pas à agir ainsi ! À réclamer en quelque sorte, un câlin à quelqu'un qui n'est ni un ami, ni un membre de ma famille. Mais après tout ce qu'il vient de se passer entre nous, tous ces mots que l'on s'est dit, toutes ces confidences... Je pense qu'on a dépassé la case amitié depuis longtemps. Se confier ainsi à l'un à l'autre nous a fortement rapprochés sentimentalement parlant. Je ne voyais pas Logan comme un étranger, je ne le voyais pas non plus comme un ami... C'est compliqué d'expliquer ce que je ressens pour Logan... C'est un sentiment plus fort que l'amitié, mais ce n'aie pas de l'amour pour autant. Enfin... Quand je parle d'amour, je parle de ce que ressentent deux personnes qui s'aiment et qui sortent ensemble. Que les choses soient claires, je ne ressens pas ce genre de sentiment pour Logan, mais c'est pourtant un sentiment aussi fort et aussi puissant. Je vous l'ai dit, c'est compliqué à expliquer, pour l'instant, je n'arrive pas à mettre un mot sur notre relation, peut-être que plus tard, j'y arriverai...

Cherchant à fuir le regard de Logan, n'osant voir sa réaction face à mon geste quelque peu... Déplacé... Je lui demande doucement, la voix tremblant quelque peu, s'il pense réellement que je peux sauver ma mère avec mes pouvoirs.


- Je pense que oui. Mais j'ai pas la science infuse.

Il soupire en finissant sa phrase, je soupire également de soulagement. Je ne suis pas la seule à penser que je peux sauver ma mère avec mes pouvoirs, cela me rassure énormément. Logan s'assoit à côté de moi, j'évite toujours son regard. J'ai un peu peur de le blesser à cause de ma mutation, dont j'ai à peine remarqué la présence. Mais je ne veux pas m'éloigner de lui pour autant... J'essaye de calmer ma respiration, de calmer ma tristesse et ma peur. Tout va bien, Logan ne me fuit pas, il ne fuit pas celle que je suis. Il me comprend... Je peux donc arrêter d'angoisser autant et donc faire partir cette mutation peu à peu. Soudain, mon cœur s'accélère, Logan se rapproche dangereusement de moi. Il passe son bras autour de moi, je suis surprise par son geste si soudain.

- Tu vas pas me blesser. Tu vas contrôler. J'ai confiance en toi.

Je sens le bras de Logan se poser sur mon épaule, un frisson parcourt tout mon corps. Je ferme les yeux quelques instants, me concentrant uniquement sur ma mutation. Je fais le vide en moi, il le faut si je veux profiter un seul instant de ce moment... Mon corps se réchauffe tout doucement, je sens que ma peau reprend peu à peu sa couleur naturelle et que mes cheveux font de même. Alors, toujours les yeux fermés, je viens délicatement poser ma tête sur l'épaule de Logan, me rapprochant un peu plus de lui ainsi. J'espère que cela ne le dérange pas que je me permette de me rapprocher un peu plus de lui. Aucun morceau de glace ne vient se former vers Logan, j'ai réussi à calmer mon esprit juste à temps. Je souris timidement, heureuse de ne pas lui avoir fait du mal. Nous restons là quelques minutes, sans rien dire, profitant juste de cet instant de calme. J'ignore l'heure exacte qu'il est, je sens que mes paupières sont lourdes. Je n'arrête pas de cligner des yeux toutes les millièmes de seconde. Je baille doucement, je suis tout complètement épuisé. Toutes ces émotions m'avaient fatigué, de plus étant une personne qui dormait peu la nuit à cause de mes cauchemars, il est normal que je sois fatigué à la fin de la journée. Je ne peux pas empêcher mes paupières de se fermer doucement. Je me sens si bien contre Logan, je me sens protéger et rassurer à la fois. C'est donc tout naturellement que je glisse dans les bras de Morphée...

Codage par Libella sur Graphiorum




Spoiler:
 

bienvenue à new york
Logan J. Howlett
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 587
» ma tête : Hugh Jackman




» association : XMen
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 5 - Connaissance parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

MessageSujet: Re: Laissez-moi devenir votre élève quelques instants   Dim 2 Juil - 21:39

@Logan J. Howlett a écrit:

Logan & Blanche ◮ Laissez-moi devenir votre élève quelques instants






Je dois avouer que je suis plutôt content qu'elle ne m'ait pas gelé. Et puis... J'ai réussi à lui prouver qu'elle peut contrôler. Je suis vraiment content bien que je ne sois pas très à l'aise... Je la sens se rapprocher de moi et poser sa tête contre mon épaule. Je me sens assez maladroit, pas très à l'aise mais au fond, c'est plutôt apaisant... On reste ainsi plusieurs minutes sans rien dire et je me détends peu à peu. Je me promets de veiller sur elle, de lui apprendre à vivre avec ses pouvoirs. Je le fais pour Brian, mais aussi pour moi. Elle me fait beaucoup trop penser à moi-même...

Après de longues minutes, je décide de briser le silence. Ce n'est pas qu'il est désagréable mais... je ne veux pas qu'un malaise se forme.

- Je t'apprendrai à contrôler tes pouvoirs. T'as pas à t'inquiéter.

Je n'ai aucune réaction de sa part... Qu'est ce que... ? Je me redresse tout doucement et m'aperçois qu'elle s'est endormie. J'affiche un léger sourire suivi d'un soupire. Bon... Je m'éloigne doucement d'elle pour ne pas la réveiller. Elle doit être épuisée par toutes ces émotions. Je passe délicatement un bras sous les siens, et un autre sous ses jambes. Au moins à cette heure-ci les gosses dorment normalement. Je la porte donc ainsi et sors de la salle d'entraînement.

Je parcours les couloirs en portant ma belle aux bois dormant. J'entre dans une chambre qui n'est pas occupée et la dépose délicatement sur le lit. Je retire ses chaussures que je pose par terre et remonte la couverture sur elle. Qu'est ce que je fais pas franchement... Je suis plus prof là, je suis nounou !

Je la regarde dormir paisiblement l'espace d'une seconde. J'espère qu'elle se sentira mieux après cette soirée... Pour ne pas qu'elle panique à son réveil dans cette chambre qui lui est inconnue, j'attrape un carnet trainant dans la table de chevet ainsi qu'un stylo. Je déchire une page et écris dessus

Bienvenue chez toi.

Logan


Je mets le papier en évidence sur la table de chevet et range le reste. Je sors ensuite de la pièce et ferme doucement la porte avant de me diriger vers ma propre chambre. Mine de rien, tout ça m'a épuisé, moi aussi.



bienvenue à new york
Contenu sponsorisé

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Laissez-moi devenir votre élève quelques instants   

 

Laissez-moi devenir votre élève quelques instants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il suffit parfois de quelques instants... [Privé]
» Imagine, quelques instants, une vie vide. [Ornitho & Lotus ]
» Natsu, passe ici quelques instants.
» Chèr professeur,votre élève n'est en fait pas celle que vous pensiez [PV Jay]
» Quelques instants loin de tout [Privé Bardamu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome to New York :: Brooklyn :: Institut Xavier-