N'hésitez pas à demander des liens et des rps aux nouveaux membres.
Privilégiez les Marvel , ils sont badass.
Bienvenue sur The Avengers on vous aime déjà.

Partagez | .
 

 Fuite vers la liberté (ouvert, sur demande)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
bienvenue à new york
Katelyn Knight
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 9
» ma tête : Jessica biel
POUVOIR.

MessageSujet: Fuite vers la liberté (ouvert, sur demande)   Ven 31 Mar - 15:02










Parfois la fuite est la seul solution
Kriss & Kate






Elle courait, sa respiration déjà saccadé, le poids des trois petit corps contre elle lui donnant de la force, mais la ralentissant aussi. Elle n3 pouvait pas leur permettre de la rattraper. Elle n'aurait pas d'qussi bonne chance, même avec ses pouvoirs. Ici et maintenant, c'était son unique espoir de retourner à sa famille, de refaire sa vie.

Mais s'ils l'attrapaient, tout etait terminer. Elle n'avaient réussi que parce qu'ils l'avaient sous estimée. Elle avait économisé ses pouvoirs autant que possible, fait semblant d'être brisr, et cela avait été le plus difficle, ne pas se laisser briser pour vrai, garder l'espoir dans son coeur même en ayant l'air de ne plus en avoir. Cacher sans étouffé la lueur de force et de rébellion dans son coeur.

Mais elle agait réussi la première étape. Ils avaient essayer de la transferer ailleurs. Ils la croyaient briser deluis longtemps, n'avaient pas pris les precautions nécessaire. Elle n'avaient eu doit qu'à une garde réduites, ils étaient vigilants, mais elle etait sur-entraîné et qui plus es, une mère prête à tous pour sauver ses bébés.

Combien de temps avait passé depuis son enlèvement à l'institut ? La jeune femme n'en avait aucune idée. Des mois, des jours... peut-être même des années, mais elle doutaient de la dernière hypothèse. Elle avait été entrainé, autrefois elle était une agente d'élite, une tueuse de l'hydra. Cela avait été contre son gré, mais elle l'avait fait, et sans fausse modestie, elle était doué. Le sérum avait été un atout incroyable, mais même ensuite, quand elle avait réussi à s'en libéré, elle avait été quelqu'un de forte.

C'était pour ça, à cause du maudit sérum et de son don, qu'on l'avait capturé. Ils faisait des expérience sur elle, mais pire encore sur ses enfants. C'était ça leur plus grosse erreur. Sans les enfants, ils l'auraient peut être briser, mais elle devait les sauver, et elle s'était jurer de revoir Vaas. Les mechents ne sont pas sensée avoir de happy ending, mais elle etait déterminer à ce qu'eux est la leur. Ils n'étaient plus des mechents. Elle purgerait pour ses erreurs, elle venait de le faire, mais elle refusait que des innocent comme Lily ou pire, ses prorpres enfants en paie le prix comme cela avait été le cas.


Mais elle devait trouver un abris, une solution rapidement avant qu'on ne la retrouve. Et elle ne dlsavaient même pas ou elle était.


...


Elle avait couruts qussi longtemps que possible, piquqnd dans les champs, sans but précis. Elle esperaient avoir semer d'éventuelle poursuivant, sa chance semblait encore fonctionner. Mais elle etait à bout de force, a cause des privations, et elle n'avait même plus de lait pour nourrir les triplet. Elle devait trouver de l'aide rapidement.

Une route avec une signalisation, sa chance la guidait encore... mais pas de nom de ville connu. Mais au moins uen direction et quelque miles. Si elle continuait pas le boisée, en ligne droite, elle avait une chance d'arrivé qu village, mais elle devait aussi être présentable, avec une histoire plausible.

Elle decida donc de quitter a nouveau la route. Trouver un ruisseau, se laver le plus gros des degats pour elle et les enfants. Le plus plausible serait ne histoire de violence congugal. Elle pouvait joueur se genre de choses, se ne serait même pas très difficile. Dans l'état où ils etaient, les dégâts physique étaient convainquant.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart, modifié par Care



bienvenue à new york
Kris L. Summers
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 41
» ma tête :
i don't belong here, not in this atmosphere

feat. raffey cassidy

POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: -
» appartenance:

MessageSujet: Re: Fuite vers la liberté (ouvert, sur demande)   Ven 21 Avr - 0:52

I took a little journey to the unknown

ft.

Le printemps se pointait enfin le bout du nez, alors que Kris avait l’impression de ne même pas avoir vu l’hiver passer. Entre l’hospitalisation, sa greffe de cœur et l’apparition de ses pouvoirs, c’était comme si le temps s’était écoulé différemment. Même si en réalité, le concept même de temps n’était qu’une illusion de laquelle chacun se retrouvait prisonnier.

Ce matin, Aidan s’était pointé à la porte du brownstone vers 8 heures. Une Jeanine encore à moitié endormie qui comptait user de son jour de congé pour se reposer lui ouvrit la porte. Aidan avait cependant d’autres plans qu’il dévoila aussitôt, laissant Jeanine incrédule.

« Bigfoot…sérieusement Aidan ? Tu veux aller chercher Bigfoot ? Et pourquoi pas Nessie, tant qu’on y est ? Je sais qu’on a eu affaire à des extraterrestres par le passé, mais tu ne vas pas te mettre à croire en l’existence de toutes ces créatures imaginaires ? »

« Bah l'Écosse, c'est pas la porte d'à côté... »

Les voix avaient attiré l’attention Kris, qui sortit de sa chambre pour trouver leur source. Elle se posta en haut des escaliers menant à la porte d’entrée, regardant les deux adultes qui conversaient en bas. L’échange avait piqué son intérêt dès la mention de divers cryptides. Kris s’y connaissait un peu en la matière. Enfin, elle avait regardé des vidéos et lu des articles sur internet. Aidan la remarqua la présence de l’adolescente après un moment.

« Hey Kris! Ça va ? » il lui fit un signe de la main en souriant. Kris était quelque-peu dérangée par l’attitude amicale qu’il démontrait en sa présence, comme s’il n’avait pas bouleversé tout le cours de sa vie à peine quelques mois plus tôt.

« Ça peut aller, je suppose. » Kris haussa les épaules.

« Tu sais ce qui te ferais aller mieux ? Faire un tour en forêt! Ça te di- »

« Aidan, s’il te plait… » Jeanine lui coupa la parole.

Kris haussa les épaules une nouvelle fois.

« Pourquoi pas ? » répondit-elle. « Je vais me préparer. »

« Kris, » protesta Jeanine, mais sa petite sœur venait de disparaitre. Elle se retourna vers Aidan. Bon, d'accord, mais t’as intérêt à la ramener en un seul morceau. »

« Mais oui, mais oui, aucune inquiétude. »

Le temps qu’Aidan et Jeanine finissent de s’enquiquiner, Kris réapparut en haut de l’escalier, puis elle descendit jusqu’à la porte.

« Amusez-vous bien, moi je retourne me coucher. » déclara Jeanine.

« Bye. »

Kris suivit Aidan jusqu’à son pick-up. Elle ne l’imaginait pas être du genre à posséder ce type de camion, considérant sa vocation. Vous en connaissez beaucoup, des chirurgiens qui conduisent des pick-up ? Quoiqu’il n’était pas vraiment chirurgien, en fait, si, mais c’était compliqué. Mais bon, qui était-elle pour juger ?

Kris prit place à l’avant dans le siège du passage. Elle posa son sac sur ses genoux. Celui-ci contenait une bouteille d’eau et quelques snacks, ainsi que son appareil photo. Kris gardait cependant son téléphone dans la poche de son manteau. Lorsque la voiture démarra, elle enfonça ses écouteurs dans ses oreilles pour écouteur un peu de musique.

Alors qu’ils roulaient, la ville laissait progressivement place à la forêt. Aidan se gara sur une route dans un endroit que Kris jugeait être le milieu de nulle part. Mis à part le chemin, on ne trouvait aucune trace de civilisation. Ils descendirent tous deux du véhicule et Kris suivit Aidan à l’arrière pour récupérer son matériel. Aidan monta sur ses épaules un immense sac de randonnée puis il tendit un walkie-talkie à Kris.

« Tiens, pour qu’on puisse se contacter en cas de besoin. »

« On ne se déplace pas ensembles ? »

« On couvrira plus de chemin si on se sépare. » expliqua Aidan, puis il lui tendit un autre appareil. « Et pour ne pas que tu te perdes. Tu sais comment te servir d’un GPS, au moins ? »

« Euh, ouais, je crois. »

« Parfait, on se retrouve ici dans quelques heures. » conclut Aidan avant de s’enfoncer dans les bois.

Kris mit un moment à réaliser qu’il venait tout juste de la planter là et soudain, elle regretta de s’être jointe à lui dans sa chasse au Bigfoot, sachant qu’ils ne trouveraient probablement rien de toute manière. Elle aurait dû faire comme Jeanine et retourner se coucher… Il était désormais trop tard pour retourner en arrière. Kris soupira avant de pénétrer elle aussi dans le boisé. Elle tenta de se consoler en se disant qu’au moins, il faisait encore trop froid pour qu’elle tombe sur des couleuvres. Ouais. C’était déjà un plus.


n.b:
 



twinkle, twinkle, little star
when the blazing sun is gone,
when he nothing shines upon,
then you show your little light,
twinkle, twinkle, all the night.

© Joy

#9900cc
« paroles »
‘pensées’
bienvenue à new york
Katelyn Knight
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 9
» ma tête : Jessica biel
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Fuite vers la liberté (ouvert, sur demande)   Jeu 27 Avr - 9:00










Parfois la fuite est la seul solution
Kriss & Kate






Elle ne s'était arrêter à la source que depuis quelque minutes quand des bruits dans la forêt la mirent sur le qui-vive. Quelqu'un venait, elle reconnaissait un pick-up au bruit lointain de moteur. Il semblait s'être arrêter, mais elle ne savait pas combien de personne, elle ne savait pas qui. Civil ou poursuivants ? Impossible de dire à cette distance. Elle ne pouvait pas compté que sur sa chance, mais elle ne pouvait plus fuir non plus. Elle était épuisé, à bout, et les enfants avaient besoin qu'on s'occupe d'eux.

Il ne lui restait plus qu'à se cacher et espéré. Elle ramassa les enfants qu'elle avait déposé pour essayer de les laver un peu. Ses bras protestèrent de porter à nouveau cette charge. Ils étaient trop léger pour leur âge, trop petit, trop maigre, mais il n'étaient un charge légère après des mois de privations, surtout qu'elle n'était pas exactement équipé pour porter trois bébé. Elle remis sa fille dans son gilet. Elle était presque nue, vu qu'elle avait transformer son T-shirt salle et dichiré en bandoulière. Et elle portait dans chaque main les nacelles contenant les garçon. Elle avait abandonné celle de Hope quand elle avait pris la fuite du lieu de l'accident. Elle ne pouvait pas en transporter trois et hope était la plus petite, la plus légère. Elle était celle qui tenait le mieux dans le harnais improvisé.

Elle se força à revenir au présent. Elle devait se concentré malgré le sevrage et la pression excercé par le maintien de son pouvoir si longtemps et après avoir épuisé ses réserves de chance. Elle devait trouver un endroit ou se cacher. Elle n'avait pas la force de grimper au arbre, mais son regard tomba sur une sorte de mini grotte créé par les racines d'un grand arbre de l'autre coté de la rivière. Ce serait petit et serrer, mais elle pourrait peut-être si cacher assez longtemps.

Les enfants était tranquille, trop tranquille, mais elle ne pouvait se permettre d'y penser, de laissé la terreur que lui inspirait l'état des triplets la déconcentré. Elle devait trouver de l'aide et s'assurer de semer ses poursuivant en premier.

Elle se glissa les triplés sous l'arbre, ensuite, elle cachat rapidement, de son mieux, les deux nacelles dans des buissons. Heureusement qu'elle était sombres. Puis, elle se glissa, juste à temps, sous l'arbre. Elle entendait des pas qui se raprochait.

Une fois sous l'arbre, elle pris la peine d'analyser les sons, de tenter de deviner qui venait. Les pas semblait léger, et elle n'entendait qu'une personne. Sauf qu'elle ne pouvait pas complètement s'y fier. Les gens qui l'avaient garder captive était des professionnels. Ils pouvaient essayer de lui faire croire que c'était de l'aide qui venait, alors que c'était eux.

Mais elle vit alors arrivé de l'autre coté de la rivière une jeune fille, une adolescente, sans doute même pas assez vielle pour avoir un permis de conduire. Pourait-elle l'aidé ? Devait-elle tenter le tout pour le tout ?

Mais Hope sembla décidé de son sort car le bébé choisis se moment pour se mettre à pleurer faiblement, aussitôt joins par un frère, plus l'autre. Elle ne pouvait plus se cacher, si la jeune fille avait un tant soit peu d'écoute, elle avait entendu. Autant prendre l'initiative.

Kate sorti donc de sa cachète, mais elle ne sorti pas les enfants, elle se plaça devant l'arbre, prête à défendre ses enfants jusqu'à la mort. Elle fit de son mieux, cependant, pour ne pas avoir l'air prête à tuer. C'était une enfant devant elle après tout. Elle avait tuer trop d'innocent, trop de gens, elle ne voulait plus avoir de sang sur les mains, pas si elle pouvait faire autrement.

"Bonjour, viens-tu de près d'ici ? Je... J'ai besoin d'aide"

Autant être directe. Même si une bonne partie de son attention était diriger sur la jeune fille, les yeux de Kate, eux, ne restait pas en place. Il scannait les environs, fouillant chaque recoin, comme un animal près à se sauver, ou à défendre ses petits.  

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart, modifié par Care



bienvenue à new york
Kris L. Summers
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 41
» ma tête :
i don't belong here, not in this atmosphere

feat. raffey cassidy

POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: -
» appartenance:

MessageSujet: Re: Fuite vers la liberté (ouvert, sur demande)   Ven 12 Mai - 0:54

I took a little journey to the unknown

ft.

Kris admirait malgré elle la beauté de la nature : le ciel bleu, les arbres, le bruit du cours d’eau près duquel elle se tenait et…des pleurs..? Lorsqu’elle l’entendit, son cerveau se mit en alerte et elle sauta immédiatement à la conclusion y avait quelque-chose ou quelqu’un dans les parages. Son anxiété la poussait à supposer qu’il s’agissait d’un danger potentiel. Pourtant, au lieu de prendre la fuite, elle se concentra dans l’espoir de trouver l’origine du bruit. Ce qui semblait être les gémissements d’un bébé se transforma en celui de deux, puis de trois.

« A- Aidan ? » appela-t-elle avec hésitation tout en espérant qu’il s’agissait de son compagnon qui avait décidé de lui faire une frousse. Ça serait bien son genre, après tout. « Arrête, c’est pas drôle! »

‘Qu’est-ce que..?’ pensa-t-elle au même instant en repassant dans sa tête la liste des créatures surnaturelles capable d’imiter de tels sons, le motif de sa présence en cet endroit la poussant à imaginer une cause surnaturelle : ‘Wendigo, skinwalker, corcotta…’

Décidemment, le rationnel de Kris venait de prendre le bord.

‘Humain ?’

Une femme venait d’apparaitre sur l’autre rive. Elle était visiblement mal en point, mais la méfiance de Kris fit un bond lorsqu’elle réclama de l’aide. La situation était définitivement louche. Elle s’apprêtait à contacter Aidan sur son walkie-talkie, mais à la place, elle s’approcha, enfin, aussi près qu’elle le pouvait, avec la rivière qui les séparaient. Il était d’ailleurs plus prudent de garder une certaine distance, juste au cas où. Kris tentait de ne pas laisser paraitre sa peur, mais elle commençait à trembler légèrement.

La dame ne semblait non plus être la plus détendue. Elle était aux aguets, comme si elle aussi, se méfiait de quelque-chose. D’elle ? Peut-être bien, mais Kris ne se considérait pas comme la jeune fille la plus dangereuse de la planète. Elle contemplait encore s’il serait plus sage de tourner les talons et de retrouver Aidan, mais si cette femme se trouvait réellement dans une situation précaire, Kris se serait sentie coupable de la laisser là.

« Qu’est-ce que vous faites là ? » demanda Kris d’une voix tout aussi tremblante que le reste de son corps. « Si vous m’expliquez d’abord comment vous avez atterri pas ici, je verrai si je peux faire quelque-chose pour vous venir en aide. »

Malgré son ouverture à écouter ce que cette inconnue avait à lui raconter, Kris se promit que si les choses tournaient mal, elle appellerait Aidan et prendrait ses jambes à son cou.



twinkle, twinkle, little star
when the blazing sun is gone,
when he nothing shines upon,
then you show your little light,
twinkle, twinkle, all the night.

© Joy

#9900cc
« paroles »
‘pensées’
bienvenue à new york
Contenu sponsorisé

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Fuite vers la liberté (ouvert, sur demande)   

 

Fuite vers la liberté (ouvert, sur demande)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La fuite vers l'avant.[Margouille]
» Vers la liberté... [Halloween]
» [Heinrich-Wolfram]Fuite vers l'ouest
» Joachim Patinir (1485-1524)
» Comment gacher une super journée...[ouvert sur demande]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Le monde qui nous entoure :: Le reste de la Terre :: L'Amérique-