N'hésitez pas à demander des liens et des rps aux nouveaux membres.
Privilégiez les Marvel , ils sont badass.
Bienvenue sur The Avengers on vous aime déjà.

Partagez | .
 

 Oh shit we are in trouble [Silke-Laura-Kieran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
bienvenue à new york
Kieran G. McTavish
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 87
» ma tête :

Meghan Ory




» association : neutre
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

MessageSujet: Oh shit we are in trouble [Silke-Laura-Kieran]   Mar 28 Mar - 22:35


Every day I'm drinking
 



Le regard dans le vague l’espace d’un instant, je me demande comment ma vie en est arrivée la. Petite héritière Écossaise, bien élever dans le milieux des vielles famille noble… Et maintenant ? Je ne sais pas comment j’ai fait pour que ma vie prenne un virage a 180° et une tournure aussi… atypique ? Oui on peux dire atypique je crois. Pourtant je ne me suis jamais senti aussi bien, aussi vivante et aussi entouré de gens qui me comprenne.

Je place une couverture sur Silke qui c’est endormi pour changer, totalement nu, dans ma baignoire. Cela fait un moment que je me suis habitué à ses frasques, je ne pose plus de question. Je sais qu’il en a besoin et il sais que ma porte est toujours grande ouverte, enfin surtout quand Lucian n’est pas là, mais ça Silke à le flair pour venir au bon moment. Son côté canin à du bon quand il s’en sert intelligemment. Je préfère qu’il cuve et face ses redescente ici, chez moi que dans la rue, c’est moins risqué et au moins ici il peux réellement se reposé. C’est comme ça que l’on s’est rencontré lui et moi, il était entrain de cuvé dans ma benne a verre et plutôt dans un sale état…

Sur certain point on est pareil c’est ce qui fait que j’ai envie de l’aider comme si ça pouvais m’aider moi même. Tout les deux héritier, tout les deux rejeté pour notre différence. Tant pis on ne vie pas plus mal après tout. Je lui caresse la tête et lui grattouille derrière l’oreille ce qui lui fait tendre le cou comme pour en avoir plus… Un vrai chien quoi. Je pouffe de rire.

- T’es vraiment grave hein mon louloup…

Je me redresse et essaye de lui reprendre la poêle a frire qu’il a piquer dans mon placards. Je tire doucement dessus mais il s’agrippe. Je soupire et tire plus fort jusqu’à ce qu’il grogne. Je lâche prise en levant les yeux aux ciel. Non mais je rêve ou il roule une pèle à la poêle là ??? Ah ouaiiiis il est bien percher cette nuit…Je ne sais pas quel saloperie il s’est encore injecté mais ça la bien secoué, je n’ose pas imaginer ce qui ce serais produit dehors… l’image du loup noir famélique entrain de forniqué avec une bouche à incendie traverse mon esprit et je hausse les sourcils surprise par mes propres pensé. Je regarde de nouveau le jeune brun lové dans ma baignoire avec ma poêle à frire. Il me semble même qu’il essaye de la draguer. Bon je crois qu’il est perdu je ne vais pas insisté. Je crois que mon idées de bouche à incendie n’était pas si folle.

- C’est bon garde là ta fichu poêle… je te l’offre.


Un large sourire fend mon visage d’un air presque sadique. Je sors mon téléphone et prend quelques photo. Hop pour demain matin ça… Mon téléphone soigneusement rangé dans la poche de mon jeans, Je couvre correctement le métamorphe drogué jusqu’au yeux et éteint la lumière pour le laisser digérer tout ça.

- Je retourne bosser, ne fais pas trop de bébé avec la poêle à frire et je te rappelle que si tu vomis c’est toi qui nettoie.

Je ris en laissant la porte légèrement entrouverte et jette un dernier regard à l’homme à moitié endormi. Et dire que si les mutations n’existait pas… tout cela aurai été bien différent. Oh si bien sur que j’aurais connus Silke mais ça… c’est une autre histoire. Je redescend au Pub, c’est plutôt calme ce soir, la nuit est déjà bien entamé. Je remercie la nana à qui j’ai demander de surveiller cinq minute le temps que « j’aille couché le petit », pour la peine je lui offre sa boisson et une réduction la prochaine fois qu’elle vient. Les habitués sont cool. C’est plutôt sympa en fait la grande ville. On se fond dans la masse, on deviens personne mais on noue des liens qu’avec des gens que l’on choisi. En un mots. Indépendance.

Je me remet à l’ouvrage et passe mon tablier de serveuse que je noue à la taille et redresse mes cheveux que je fait tenir avec un stylo. Je repense à tout ce qui m’est arrivé depuis que je suis ici et essaye d’imaginer la tête de mes parents si il savais que ma vie tourne autour de deux « anormaux » comme moi, anglais pour bien enfoncé le clou et que je gagne ma vie en tenant un Pub. Cette image est parfaite, scandale chez les McTavish… enfin bon au dernière nouvelle ils ont dit que j’étais morte dans un incendie. C’est beau la famille. Tss comme si le feu pouvais me brûler.

La clochette tinte signe d’une nouvelle entrée. Je prend le temps d’essuyer mes verres, ranger un minimum. Un coup d’oeil dans les placards me renseigne sur le fait qu’il faut que je repasse commande demain matin. Je me redresse en souriant et me dirige vers la nouvelle venue, jeune femme au visage inconnue. c’est rare que des femmes seule viennent boire c’est pour cela que je note le détail.

- Bienvenue au Last Drop. Qu’est ce qu’il vous ferais plaisir de boire mademoiselle ?

Je ne sais pas pourquoi mais je sent des mauvaises ondes qui émanent d’elle… je me fait peut-être des idées...



Stick Boy liked Match Girl,
He liked her a lot.
He liked her cute figure,
he thought she was hot.
But could a flame ever burn
for a match and a stick?
It did quite literally;
he burned up quick.
bienvenue à new york
Laura Kinney
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 168
» ma tête : India Eisley










Dafne Keen (Young X-23)




» association : Solitaire
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

MessageSujet: Re: Oh shit we are in trouble [Silke-Laura-Kieran]   Dim 21 Mai - 18:20

Mon nez ne me mentait jamais. J’avais la mémoire des détails et des odeurs. J’avais cette capacité étrange de me rappeler des odeurs mêmes des années plus tard. J’étais faite ainsi, je pouvais savoir si quelqu’un était passeur par un chemin presque 24 h avant moi. J’avais cette capacité surhumaine et je ne l’utilisais que très rarement.

Mais aujourd’hui c’était différent. J’avais décidé d’arrêter d’écouter ma tête et d’écouter cette petite voix qui me disait de le suivre, de le retrouver et par le fait même de connaitre la vérité. En fait, ce n’était pas que je n’avais pas confiance en moi-même, mais plutôt que ce parfum me déstabilisait a la longue.

Jamais je n’avais senti la même odeur sur Silke plus de deux ou trois fois. Il ne revoyait généralement jamais les femmes avec qui il couchait… Je veux dire par là les autres femmes que moi. Mais depuis quelques mois il rentrait constamment avec cette odeur de femme. Ce parfum qui au début ne me dérangeait pas… mais qui me donnait presque mal au cœur maintenant. À vrai dire, ce parfum me rendait malade… Et potentiellement jalouse… mais je ne suis pas certaine de bien cerner ce que jalousie veux dire alors…


Doucement j’avais passé la journée à refaire les pas de Silke, a passé plus ou moins par où il était passé lui-même. Et me voilà que j’arrivais devant un bar. En général l’endroit ne semble pas être trop mal, si l’on n’était pas une jeune fille seule et sans arme. Mais si on se fiait aux apparences, j’avais tout pour retenir l’attention des lieux. Mais avant d’entrer, je devais juste vérifier certaines choses. Je devais être sûre que c’était ici qu’il se trouvait. Je me mis donc à sentir l’aire, sentir les odeurs ambiantes. Ces mêmes odeurs me disaient que Silke n’était pas loin et que la mystérieuse personne que Silke voyait régulièrement aussi.

J’étais donc là, à attendre de savoir comment j’allais réagir une fois dans l’établissement. Il ne m’arrivait pas souvent d’être confondre a ce genre de chose, a vouloirs presque espionner les gens que je connaissais. Mais je le faisais pour une bonne raison… non? Parfois je venais à me demander ce que Wolverine ferait à ma place, et comme la seule réponse qui me venait en tête était « Frapper, tuer et poser des questions âpres », je me contentais d’être moi-même. Je poussai donc un dernier soupire avant d’entrer dans le bar.

Pour une fille provenant des bas quartiers, le décor n’était pas trop effrayant. En fait, au contraire, s’était bien moins pire que certains endroits où j’avais travaillé par le passer. Doucement je fis mon chemin dans l’établissement encore vide de clients. Je me fiais à mon nez, comme trop souvent, surement. Puis cette odeur revint. Je l’aurais reconnue entre mille. Mais lorsque la propriétaire de l’odeur m’interpela, je levai mes yeux d’émeraude vers elle ne sachant pas comment réagir.

Avoir été Wolverine j’aurais sorti les griffes, j’aurais grogné et j’aurais frappé. Avoir été encore une arme, je l’aurais juste tranché, la tête…. Mais je suis que Laura…. Et j’ai peur de ce que je ressens, de ce que je pense et de ce que ma tête me dit de faire. Quelque part j’entends, cette voix me souffle, l’idée de me battre, de faire couler le sang. Mais beaucoup trop de sang a coulé au cours de ses dernières années…

- Il est où?

Demandais-je simplement d’une voie neutre. À vrai dire s’était à lui que j’en voulais, s’était à lui que cette voie en voulait… il était la raison de ma présence ici, il était la raison de ce débat de constance. Bon ou mal… sourire ou crier… Aimer ou détester…

Silke Sambre, si tu ne me connais pas encore, tu vas très bientôt savoir qu’il ne faut pas se jouer de moi!




HJ: Je vais mettre un codage demain et revérifier les fautes.. je suis pas chez moi pour le weekend :S



Don’t put the blame on me


bienvenue à new york
Silke A. Sambre
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 378
» ma tête :

Aidan Loutre Turner

» association : good
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

MessageSujet: Re: Oh shit we are in trouble [Silke-Laura-Kieran]   Lun 29 Mai - 22:50

 
 
" Buvons bien ! Buvons mes amis ! "
 
Ils y a des hommes qui rêveraient de voir deux femmes se battent pour eux, moi je veux me marié avec une poêle Sangria gratuite
 
 

Il est beau hein ? Hein qu’il est beau l’héritier de la plus grande famille d’Angleterre ? Hein qu’il est beau cet héritier déchu qui ressemble à une carpette miteuse plutôt qu’à un noble ? N’est-ce pas ? On est bien loin du mutant fier et fort après son retour du front, non là on a juste affaire à un truc miteux qui actuellement git dans une baignoire. Mais revenons un peu en arrière.

Une fois n’est pas coutume, j’ai un petit peu picoler. Bon techniquement, il est possible que je me sois piquer avant ce qui de ce fait n’arrange pas du tout mon cas. Rien que par ça je savais qu’une fois décuver, la perspective d’une claque enflammée était sans doute au programme vu mon état quand je suis arrivé au bar de mon écossaise favorite à savoir Kieran McTavish, mais comme je vais me faire défoncer… bon au moins, je paye mes consommations, je suis un putain de bon client bordel ! Bon ça n’empêche pas qu’au bout d’un moment j’ai filais dans son appartement au-dessus de son bar sans demander mon reste pour aller vomir tripe et boyaux avant de finalement picoler à nouveau en vidant les bouteilles présente sous mon museau. Mais c’est qu’il a putain de bon gout son mec ! Bordel du whisky typiquement anglais pas cet espèce de tord boyaux que boivent les écossais. Ils n’ont pas de palet, ironique pour des adeptes de la jupette en tweed.
J’ai donc continuer à picoler comme un trou en déblatérant et en parlant avec Shadow de la pluie et du beau temps avant de parler du sujet de Laura, ne comprenant pas pourquoi elle se prend la tête pour si peu alors que merde un meurtre c’est un meurtre ! aller basta ! On passe à autre chose ! mais non dès que je tente de lancer le sujet sur la table, ben elle se referme comme une huitre avec son regard de « tu ne peux pas comprendre »

-Mais je demande que ça à comprendre merde !
-Laisse tomber tu sais comment elle est nan ?
-Et ben nan ! Putain faut un mode d’emploi ou chuis un putain de Branc pas foutu de comprendre !

Shadow soupire alors que j’avale de nouveau une rasade de gniole a même la bouteille, les verres c’est pour les tapettes ! Je me lève soudainement pour attraper une poêle à frire avant de la serrai dans mes bras comme si c’était mon doudou.

-Toi je t’aime ! Tu crois qu’on aura de beaux enfants ? Et puis toi au moins tu me diras quand ça n’ira pas hein ? Mais moi aussi je t’aime euh… Je retourne alors la poêle pour voir son petit nom. Tefal ! C’est trop mignon comme prénom !
-Silke tu as trop bu faut que t’aille t’allonger.

Je hoche la tête alors que Silke me prend par la main et m’entraine vers la salle de bain dans l’optique de me faire prendre une douche. Mais a peine passer la porte, je me fous à poil et m’allonge dans la baignoire en chien de fusil, la poêle dans les bras pour finalement plonger dans un sommeil sans rêve.
Je suis vaguement tiré de mon sommeil quand je sens quelqu’un tiré sur Tefal, non elle me comprend ! Vous n’avez pas le droit et qu’importe que cela soit pas naturel ! Elle me donnera des poêlons louveteaux !

- C’est bon garde là ta fichu poêle… je te l’offre.

Je grogne un remerciement en me retournant, la serrant toujours plus contre moi, on va se mettre bien Tefal… tu vas voir…

- Je retourne bosser, ne fais pas trop de bébé avec la poêle à frire et je te rappelle que si tu vomis c’est toi qui nettoie.

Je bats doucement la queue pour lui faire comprendre que j’ai entendu. Je l’entends descendre alors que je décuve tranquillement.
Combien de temps j’ai dormi ? Je l’ignore et Shadow est maintenant terré dans mon ombre pour se détendre, mais dans tous les cas je suis réveillé par un haut le cœur qui me pousse finalement a vomir sur Tefal et sur moi-même. Je regarde la vomissure d’un œil morne avant d’allumer doucement l’eau chaude, cette fois elle a laissé le chafaud en marche… Vaut mieux avec moi parce que sinon je saccage son bar sans état d’âme.
Une fois douché sommairement, j’enfile un jogging et attrape Tefal que je nettoie rapidement avant d’inspirer un grand coup.

-MAMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN ! J’AI VOMIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS !

Oui Kieran est un peu une maman pour moi, c’est donc tout penaud que je descends difficilement les marche en les insultants, les marches hein pas le reste. Une fois en bas je regarde pas qui est là et je fonce m’affaler sur le dos de Kieran en grognant de joie.

-maawoh t’es aussi chaude d’un plaid tout doux moi je ne bouge pas.

Je sens un frisson glacial me traverser la colonne vertébrale, me forçant à me blottir un peu plus contre elle.

-Tefal aussi a froid…
Je glisse alors la poêle entre le dos de Kieran et mon torse. Voilà comme ça t’as plus froid !

 
Code by Sleepy


Wolf inside my head
bienvenue à new york
Kieran G. McTavish
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 87
» ma tête :

Meghan Ory




» association : neutre
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

MessageSujet: Re: Oh shit we are in trouble [Silke-Laura-Kieran]   Jeu 1 Juin - 9:57


Every day I'm drinking
 



Le torchon à vaisselle encore en main je regarde la cliente devant moi, une petite brune aux aires de petite souris, pourtant son regard dur trahis une nature bien différente que ce que peux laisser présagé l’enveloppe. Je s’en qu’elle m’en veux personnellement, je ne comprend pas pourquoi, je ne la connais pas après tout cette nana. Fusille moi du regard si ça te chante ma jolie ça ne me fait ni chaud ni froid. Par contre le regard qu’elle porte autour d’elle me hérisse, qu’on ai un problème avec moi c’est une chose, qu’on en ai avec mon bébé s’en est une autre.

Hey lassie si il te convient pas mon pub, que le style Écossais chic te va pas avec tout ses matériaux noble je te retiens pas il y a des pub crasseux à deux rue ! Mon pub je le réserve à ceux qui en sont digne ! Ça c’est peut-être ce que je lui aurais sorti si je n’avais pas appris à faire taire mon bouillant sang Écossais pour m’adapter à la clientèle Américaine.

Je la regarde d’un air dubitatif lorsque après un moment elle décide à ouvrir la bouche pour posé une question qui me laisse pantoise.

- Il ?

Je souris légèrement en plissant les yeux sous la réflexion et l’amusement que provoque cette question ce qui me donne un air de renard en y repensant avec mon visage fin.

- « Il » c’est un peux vaste comme terme lassie. Des hommes j’en vois passer de toute sorte dans mon pub. Il me faudrait un peux plus de détail. C’est qui que vous cherchez ? Votre homme ? Il est ...

Je n’ai pas le temps d’en ajouter plus que j’entends beugler à l’étage.
Je pousse un jurons en gaélique avant de me redresser et de posé mon torchon sous le bar. Maudit sassenach je vais le tuer. Ok je donne le feu vert à Lucian pour nous en faire une descente de lit ! Après tout il recommence à prendre du poids et vu qu’il mange mieux il a un plus joli poil. Où un kilt ! Un kilt en fourrure ça c’est original et en plus ce serais une bloody victory sur ces anglais, Un kilt en peau d’anglais… ouais c’est décider je vais me faire un kilt.

- Désolé j’ai un colocataire un peux… spéciale.

Autant dire que c’est un colocataire, ça simplifie les choses et au vu de la fréquence de ses visites c’est un peux vrai. Je l’entends descendre de manière tout à fait incertaine, m’attendant à entendre un gros boum suivi d’une dégringolade mais non, il tiens sur ses pattes ce maudit loup, il ne me fera pas le plaisir de se vautrer et d’avoir l’amabilité de s’assommer en tombant au sol. On parle du savoir vivre et des bonne manière à l’anglaise mais Silke c’est assis dessus depuis des années.

Je me tourne légèrement en l’entendant entrée dans la pièce et BAM il s’affale contre moi. Il baragouine des choses quasi incompréhensible en étant gluer dans mon dos. Je sens la pression qui monte en moi. Nan mais bien sur ça aurai été trop demander à ce fichu loup exhibitionniste de passer ne serais-ce qu’un boxer… Nan trop compliquer pour lui. Je ne sais pas ce qui ma pris d’aidé de fichu clébard. Si en fait je sais, il est fun et il apporte un peux de vie et d’animation dans se paysage morne qu’est l’Amérique, ça plus la solidarité de notre situation.

Il va jusqu’à me coller la poêle dans je dos ce sale cabot ! Je fait volte face et lui met une pichenette brûlante sur le bout des oreilles de loup, discret mais efficace. Je lui arrache la poêle des mains en faisant chauffer les miennes accompagner d’un regard menaçant celui qui dit « vas y essaye de me contre-dire sassenach et je te crame le cul modèle géant » une fois la poêle en main me retiens de ne pas lui mettre un coup avec.

- Maudit clébard. Combien de fois je devrais te dire que je bosse. Je suis avec des clients là alors à moins que tu ai envie d’être marqué au rouge « Écosse indépendante » ou « à bas la reine » je te conseille de remonter en quatrième vitesse t’habiller. Je plaisante pas j’ai Tefal en otage et je n’hésiterais pas à la faire fondre !

Pour une fois je suis contente que la soirée soit plutôt calme et les rares client au fond du pub trop occuper à siroté leur whisky pour nous porté attention, enfin tous sauf la jeune femme devant le bar.



Stick Boy liked Match Girl,
He liked her a lot.
He liked her cute figure,
he thought she was hot.
But could a flame ever burn
for a match and a stick?
It did quite literally;
he burned up quick.
bienvenue à new york
Laura Kinney
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 168
» ma tête : India Eisley










Dafne Keen (Young X-23)




» association : Solitaire
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

MessageSujet: Re: Oh shit we are in trouble [Silke-Laura-Kieran]   Ven 23 Juin - 19:12

Je restais la sans bouger a simplement cligner des yeux en voyant Silke débarquer. La bouche entre ouverte tel un poisson j'étais figée. Ma tête me criait de crier que je parlais de lui, mais encore une fois je restais muette. C’était surement mieux ainsi de toute façon! Je ne voulais pas ajouter de l'huile sur le feu!

Donc je laissais la femme tenant le bar lui faire la morale. Après tout, ça ne se faisait pas de se promener ainsi, nue, devant de possibles clients. Bon... Je l'avais vue nue bien souvent, et je n'étais pas du genre à rougir en voyant l'appareil reproductif d'hommes.... Donc moi ça m'importait peu qu'il soit habillé ou pas. Ma question était juste pourquoi, il était nu!

J'aurais pu dire des centaines de choses, crier des bêtises plus terribles les unes que les autres et surtout j'aurais pu sortir mes griffes et juste flanquer une frousse aux quelques clients présents et bien tranquilles jusqu'as présent. Mais au lieu de ça je m'approchai simplement de Silke et la gifle de toute mes forces! Il le méritait cet enfoiré! Il méritait bien pire... Mais pour le moment ça allait suffire, nous allions devoir régler cette histoire une autre fois.

- c’est de ce cabot que je parlais!


Dis-je pour pressier mon geste. Après tout j'étais entrée ici pour savoir ou il retrouvait non!? De plus, le terme cabot était plutôt bien trouvé. Il n’avait rien du loup majestueux que j’avais rencontré il y a de cela plusieurs années. Si j’avais pu simplement ressentir de la pitié pour lui en ce moment… Mais non, j’étais remontée, il disparaissait trop souvent sans rien dire. Il revenait avec l’odeur de cette fille et je devais faire comme si de rien n’était. Il avait ses problèmes et moi les miens! Mais parfois l’instinct était plus fort et me forçait à faire des choses stupides sous le regard de Romulus…

Romulus vous le connaissez? C’est le premier lupus, il n’est que trois générations en haut de moi et Logan alors sa présence dans nos têtes est plutôt forte. Je ne sais pas pourquoi il est arrivé ni comment il a fait pour pénétrer dans ma tête, mais je devrais probablement en parler avec Wolverine… lui il saurait peut-être comment s’en débarrasser! Car Romulus n’a aucun effet positif sur moi, la semaine passer il m’a fait tuer un clodo (sans abris) qui m’avait simplement bousculée.

Mais revenons à la scène qui se passe en ce moment avant qu’il revienne! J’observe Silke dégouter. Je sais pertinemment qu’il pense que je ne peux pas comprendre. À vrai dire, c’est peut-être vrai, mais j’essaimais s’il me parlait plus ouvertement… au lieu de simplement se planquer lorsqu’il en ressent le besoin.

- Ton « colocataire » vie a des tas de place à ce que je voie…

J’espère sincèrement qu’il va remonter en haut et s’habiller. Ça me laisserait le temps de me calmer avant que je tente de lui arracher la tête. Je respire tranquillement en me rappelant intérieurement que ce ne vaut pas la peinte de le tué. « Tu dois simplement relaxer ma vieille… respirer tranquillement et te calmer ». Avoir eu des fusils aux lieux des yeux je pense que Silke serais mort, tout comme l’homme assit seule a la table à notre gauche qui me regardais comme si j’étais une martienne. Dans les films c’est le moment ou l’héroïne demande au mec louche s’il veut sa photo… mais cet homme risque de me répondre « oui »! Alors je fais simplement comme s’il n’existait pas. C’est ce que j’ai toujours fait avant… faire comme si les hommes n’existaient pas… faire mon travail et ne rien demander d’autre…

Pourquoi Silke est venue déranger ma façon de penser et de faire… pourquoi j’ai dû m’attacher à un mec si différent de moi… et si pareil à la fois. Je hais la vie, je hais ma vie… Je hais ce que je suis devenue et je me hais…

Je regarde Silke, avec autant de haine que je me serais regardée dans le miroir en ce moment même. On dit que les yeux sont le reflet de l’âme… mon reflet n’est donc certainement pas plein de bonne pensée… ni d’amour….



Don’t put the blame on me


bienvenue à new york
Contenu sponsorisé

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Oh shit we are in trouble [Silke-Laura-Kieran]   

 

Oh shit we are in trouble [Silke-Laura-Kieran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» la fiche de Méline Laura
» Angela Laura Trinity [Pouffy]
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» Laura et le secret d'Aventerra
» L'Histoire de Trouble or Misery .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome to New York :: Manhattan :: Bureaux et Lieux Annexes :: The Last Drop-