N'hésitez pas à demander des liens et des rps aux nouveaux membres.
Privilégiez les Marvel , ils sont badass.
Bienvenue sur The Avengers on vous aime déjà.

Partagez | .
 

 Please don't stop the music — Banner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
bienvenue à new york
Emma Blaze
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 2981
» ma tête : Amber Heard
« LA MEILLEURE DES ASSISTANTES ! »

POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: Classe 2 - Apprentissage du pouvoir
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

MessageSujet: Please don't stop the music — Banner   Lun 27 Mar - 22:02

Bruce B. ∞ Emma B.
Please don't stop the music
C’est une nouvelle nuit où il m’est impossible de fermer l’œil. Une nuit de plus où je tourne en rond dans mon appartement de Brooklyn. J’aire dans le salon pour ne pas réveiller Steven, ces journées sont suffisamment épuisante comme cela, pas la peine que je lui cause en plus du souci. Je vais bien, c’est ce que je veux laisser paraître. Et cela me convient parfaitement… Et comme souvent j’ai besoin de faire quelque chose, occupé mes mains pour ne plus revoir ces horribles images. L’odeur du sang, de leur sang, ces visions d’horreur qui m’empêche de dormir. Mon ancienne vie est revenu, cette vie que j’avais combattu jour après jour grâce à eux. Oublié un kidnapping, oublié la torture, la souffrance, ces images. Et voilà qu’aujourd’hui tout est à recommencer. Mais ceux sentiment de culpabilité en plus, ce poids de ne pas être à la hauteur, d’être responsable. Ce sentiment que mon père avait vécu lorsque ma mère est morte sous ses yeux.

J’enfile rapidement un jean, un débardeur et une veste en laine. Je devais faire vite et bien choisir mes rues en sortant de la maison… Je sais que je suis vulnérable passé la nuit et que le Rider souffre tout autant que moi. Alors rapidement j’enfourche ma moto, laissant un mot sur la table de la cuisine et trace jusqu’à la tour Stark. C’est de ça que j’ai besoin, d’être enfermé dans un endroit où je sais que je ne pourrais faire de mal à personne. Et où je pourrais travailler pour penser à autre chose que mon travail. J’évite les zones à risque où le rider pourrait se réveiller et je me concentre le plus possible, et vu l’heure tardive il y a très peu de gens dans les rues chiques. Je croise dans les appartements privés des derniers étages Visions qui étudie des livres, je me contente de simplement le salué sans plus. Et après avoir passé deux heures à travailler, je traîne dans les locaux, sans trop réfléchir, je me serre un verre de whisky et regarde la vue de la baie vitré. Je regarde la ville, cette si grande ville.

Et plus je bois de gorgé et moins je pense à eux, moins je pense à mon petit frère, ma petite sœur, mon beau-père et ma belle-mère… une famille d’adoption qui m’ont aimé, qui m’ont offert tout ce que j’avais perdu, et bien plus encore. Et moi ? Je n’avais qu’une chose à faire, les protéger. J’en étais incapable. Je serre le verre entre mes doigts avant d’en prendre un second que j’avale rapidement. Le pouvoir de l’alcool n’est que de faible intensité et longévité avec le pouvoir du Rider mais il réchauffe et permet pendant un temps d’oublié. Je me laisse tombé sur un pouf, la bouteille à porter de ma main pour pouvoir me servir d’autre verre au fil de la soirée et du temps que faut tout cet alcool pour m’assoupir sans mauvais rêve.

Debout très tôt sur les coups de 6h30 je vais prendre une douche rapidement pour être impeccable pour commencer le travail. Je range ce qu’il reste de la bouteille avec un billet de 50$ sous celle-ci pour la remplacé et me faire pardonner du dédommagement. Et comme souvent, je sors de la tour à pied faire un petit tour pendant que l’air du matin est encore vif et frais. Prendre de grande inspiration pour attaquer bien la journée. Je reviens trente minutes plus tard avec un sac dans les mains remplie de viennoiserie française pour l’équipe qui bosse avec nous, sachant qu’Happy allait faire ses grand yeux de chiot pour en avoir quelqu’une, je lui garde toujours ces préférés de côté. Je m’installe à mon bureau, les plan que j’ai laissé hier soir n’ont pas bougé et je reprends où j’en étais jusqu’à l’arrivé de Bruce ?


code by Joh.A


bienvenue à new york
Bruce Banner
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 524
» ma tête : Mark Ruffalo
» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

MessageSujet: Re: Please don't stop the music — Banner   Dim 25 Juin - 18:07

Please don't stop the music!
Feat Emma Blaze


Depuis la victoire face à Ross, Banner est bloqué dans un état peu enviable. En effet, il n'a pas été capable de redevenir humain depuis l'affrontement final. Il dispose encore de ses facultés intellectuelles normales, c'est déjà ça.

Par l'intermédiaire de l'Agent Romanoff, le scientifique a pu obtenir une autorisation spéciale auprès du S.H.I.E.L.D, dans le but de travailler dans les locaux qui sont maintenant dirigés par le Sergent James Barnes, aussi connu sous le nom de Winter Soldier, pendant une grande partie de sa vie, du moins.

Bossant nuit et jour, le docteur Banner espère ainsi pouvoir trouver une sorte de remède. Non pas pour éliminer Hulk de son organisme - il n'y est jamais parvenu - mais pour redevenir ce qu'il était avant. Une sorte de bombe Gamma à retardement, si l'on peut le décrire ainsi. En marge de cela, il mène divers travaux scientifiques pour le compte de l'agence dirigée par Bucky. C'est du gagnant-gagnant.

Malheureusement, ses recherches n'avancent pas vraiment. Il tombe toujours dans des impasses, et il ne sait plus quoi faire. Enfin si, il sait qu'il doit demander de l'aide à une personne pour qui les problèmes scientifiques sont des challenges, des défis à relever. Quelqu'un qui possède une vision des choses tout à fait unique et singulière.

Oui, vous l'aurez deviné, il est bien ici question du célèbre Tony Stark.

Accompagné par un fourgon du S.H.I.E.L.D - il n'est plus taillé pour monter dans des véhicules comme la petite Lola de Coulson, par exemple - Hulk se rend donc à la Tour Stark. Et bien qu'il tente de se faire discret, son arrivée ne passe pas inaperçue.

Faisant irruption dans le hall d'entrée, il ne sait pas trop vers qui il doit s'adresser. Et voir ce monstre hésiter, lever une main pour interpeller quelqu'un qui l'ignore... Cela frôle le ridicule, vraiment. Quelqu'un parviendra-t-il à le tirer de cet enfer que représente la multitude d'employés de la Tour Stark?

Espérons-le. Car il est évident que c'est le genre de situation qui peut très rapidement énerver n'importe qui, d'être ignorer de la sorte. Bon, on peut comprendre aussi qu'il soit craint, et que les gens ici présents cherchent tout simplement à l'éviter, lui qui n'était même pas annoncé et qui se pointe à l'improviste comme ça.

Et le monde entier sait que personne n'aime vraiment les moments où Banner se met en colère, n'est-ce pas?



You won't like me when I'm angry...
bienvenue à new york
Emma Blaze
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 2981
» ma tête : Amber Heard
« LA MEILLEURE DES ASSISTANTES ! »

POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: Classe 2 - Apprentissage du pouvoir
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

MessageSujet: Re: Please don't stop the music — Banner   Mer 28 Juin - 12:38

Bruce B. ∞ Emma B.
Please don't stop the music
Malgré ma douche je sens encore le whisky, et c’est la voix de FRIDAY qui me sort de mes pensées vaseuses. L’air frais ne m’avait pas plus réveillé pas moins fait oublié ce pourquoi je n’avais pas dormi de la nuit. « Mademoiselle Blaze, le docteur Bruce Banner se trouve à la réception. » Je tourne ma tête pour regarder les moniteurs de sécurité voyant le grand monstre de Jade, tel un éléphant dans un magasin de porcelaine. Je prends mon téléphone rapidement pour appeler l’accueil au rez-de-chaussée. « Mademoiselle Blaze, dite au professeur que j’arrive… et arrêter de le regarder comme un animal de cirque. » J’avais dit ça un peu sèchement. Il avait créé une sorte de slow motion vivant dans tout le niveau où tout le monde le regarder comme un monstre et ça m’insupporter. Je n’en avais pas l’apparence de jour mais moi aussi je suis un monstre et j’en ai payé le prix fort durant cette révolte contre Ross.

Sans attendre je me lève emprunte l’ascenseur pour aller plus vite et enfin arrivé au rez-de-chaussée où le pauvre Docteur Banner attendait. Je lui fais signe de la main en m’approchant de lui. « Venez Bruce… Circulez-vous ! Il n’y a rien à voir, reprenez votre travail. » Avais-je dis en regardant la multitude de personne qui s’était arrêter dans le Hall pour voir l’animation. Vu la corpulence de Hulk, l’ascenseur ne pourrait supporter son poids. Je me replis sur les escaliers de service pour être sûr d’arriver en haut de la tour en vie sans infligé le moindre problème à personne et ainsi éviter les regards. Je me tourne vers Bruce, l’air vraiment navré pour lui.

« Je suis désolé de vous avoir fait attendre, souvent les gens ne se rendent même pas compte du regard qu’ils peuvent avoir sur les gens comme nous. » Mais pour ma part c’est le regard que je me porte sur moi-même qui me tue le plus. C‘est de revoir sans répit, sans un souffle d’apaisement les corps sans vie de ma famille d’accueil, d’entendre leur voix, et jusqu’à la fin de mon existence…

« Je peux quelque chose pour vous Bruce ? Tony n’est pas ici, du moins pour le moment. »

Je suppose qu’il va se rendre dans son laboratoire que Tony avait aménagé pour Hulk, mais si je pouvais lui apporté une quelconque aide c’est avec plaisir que je le ferai.


code by Joh.A


bienvenue à new york
Bruce Banner
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 524
» ma tête : Mark Ruffalo
» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

MessageSujet: Re: Please don't stop the music — Banner   Ven 14 Juil - 12:10

Please dont't stop the music
Feat Emma Blaze


Le temps s'écoule de façon toute relative selon la situation que l'on vit. Ainsi, les doigts coincés dans une porte pendant seulement une minute peut vous sembler durer des heures, alors qu'une longue soirée en bonne compagnie ne peut vous donner l'impression de ne durer qu'un instant.

Est-il vraiment nécessaire de préciser dans quelle situation a l'impression d'être le Docteur Banner? Là, planté au milieu de personnes qui l'ignorent ou le dévisagent, et qui n'osent pas lui répondre quand il leur adresse la parole. On pourrait croire que le fait qu'il ait sauvé le monde plusieurs fois pourrait jouer dans la balance mais... Non. Les gens ont une mémoire sélective. Très sélective. Et ils sont donc capables d'éluder toutes les bonnes choses que vous ferez pour eux dans l'unique but de retenir les horreurs que vous avez pu commettre.

Objectivement, le Docteur Banner n'a dû passer que cinq minutes. Dix au maximum, dans ce hall d'entrée. Et il eut l'impression d'y passer sa matinée. Toutefois, une vision rassurante vint à sa rencontre: le jeune mademoiselle Blaze, qui travaille actuellement pour Tony Stark. Il la connait depuis longtemps. Elle, et cette créature qu'elle abrite en elle. C'est quelque chose qu'ils ont en commun, même si ce n'est pas un sujet qu'ils abordent souvent quand ils sont ensemble.

- Mon sauveur, murmure-t-il alors pour lui-même, quand il réalise ce que vient de faire Emma pour lui. L'arracher à cet... enfer! Il l'embrasserait s'il n'était pas aussi pudique. Et monstrueux.

S'ensuit une longue marche par les escaliers dans le but de rejoindre des quartiers plus privés de la tour. Un endroit où Bruce peut se mettre à l'aise, se sentir comme chez lui. Il grimace légèrement quand elle lui apprend que Tony n'est pas là. Sans lui pour l'aider dans ses recherches, peu importe les équipements: il en restera au même point.

Toutefois, il réalise quelque chose: il est présent. Emma aussi. Peut-être pourraient-ils en profiter pour faire ce que lui comme elle ne font que trop rarement: parler? Ils ont une vie sociale particulière, et avoir l'occasion d'échanger sur leurs conditions spécifiques peut s'avérer gênant quand on dialogue avec quelqu'un qui ne sait pas "réellement" par quoi l'on passe.

- Allons au laboratoire... Elle devait se douter qu'il dirait cela. Et c'est dans une marche lente qu'ils se déplacent, et une fois sur place, au lieu de se ruer sur les éprouvettes, Bruce s'installe, et pose une simple question.

- Comment vas-tu, Emma?


Elle était venue le voir, quand il était enfermé dans les sous-sols de la tour Stark. S'en est suivi l'événement que l'on connait avec la Purge. Et il a bien l'impression qu'ils n'avaient pas eu l'occasion de discuter réellement depuis. Autant en profiter, puisque manifestement, sans Tony... Il n'y aura pas de recherches de faites aujourd'hui.



You won't like me when I'm angry...
bienvenue à new york
Emma Blaze
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 2981
» ma tête : Amber Heard
« LA MEILLEURE DES ASSISTANTES ! »

POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: Classe 2 - Apprentissage du pouvoir
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

MessageSujet: Re: Please don't stop the music — Banner   Mer 11 Oct - 14:25

Bruce B. ∞ Emma B.
Please don't stop the music
Nous montons les escaliers tant bien que mal. Il n’y avait personne, la plus part des employés utilisés les ascenseurs de la tour pour se déplacer bien plus rapidement. Une véritable minorité utilisée les escaliers et nous en faisons partie à ce moment. Arrivé au bon étage je pousse une porte sur la droite menant à un sas de sécurité pour entrer dans les laboratoires privés de a Stark Industries. En l’espace de quelque second les portes s’étaient ouverte grâce à un code que je venais de taper et mon empreinte digital. Ici nous étions en sécurité, façon de parler. En sécurité du monde extérieur. Je laisse le professeur passer en premier en signe d’invitation dans son propre laboratoire.

Je regarde rapidement les lieux, je n’y allais que très rarement, seulement quand Tony avait besoin de quelque chose se trouvant ici finalement. « FRIDAY, préviens Monsieur Stark que Bruce Banner est ici. » L’intelligence artificiel répond aussitôt qu’elle lui a déjà envoyé un sms, un mail, un message vocal et un tweat sur je ne sais plus quel réseau social. Hum … très bien ! Je passe ma main sur mon front me frottant celui-ci comme si ça pouvait enlever le mal de tête que j’avais, prête à tourner le dos pour m’en aller Bruce me retient par sa question. Je ne sais vraiment que répondre, pourtant on ne peut pas faire si simple. « Très bien. » Une sorte de faux sourire s’installe sur mon visage et je ne sais pas mentir… du moins dans cet état.

Croisant les bras je m’avance vers un tableau avec des formules mathématiques, comme si je comprenais celle-ci. Ces symboles m’éloignent de la réalité mais je sais que si quelqu’un peut bien me comprendre et mieux que personne (outre mon père) c’est bien Bruce Banner. Je me cache simplement de la honte. « Pas du tout en réalité. » Je laisse tomber mes bras le long de mon corps avant de les mettre dans les poches de mon jean. « Tous s’effondre. Je suis … en colère, je m’en veux. J’éprouve un cocktail de sentiment des plus … terrible et néfaste. Ils étaient tous pour moi, ma vie, ma famille et il n’y a plus rien comme un grain de sable après une tempête. Je ne pouvais rien faire, l’impuissance totale. Je vois leurs corps étendus, me regardant sans que je ne puisse y faire quelque chose. » Tout comme le whisky ne pouvait guérir mes maux.

Je me tourne enfin vers le Docteur, comme pour changer de sujet, fermant une sorte de bulle intemporelle dans laquelle je venais de me confessé à un Aumônier pour finalement m’intéressé à Bruce pour à la fois me soucier d’autre chose que de moi et prendre aussi de ces nouvelles. « Et vous ? Vous n’avez toujours pas trouvé le moyen de … redevenir comme avant ? » Dire normal serait mal venue, qu’est-ce que la normalité aujourd’hui ?

code by Joh.A


bienvenue à new york
Bruce Banner
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 524
» ma tête : Mark Ruffalo
» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

MessageSujet: Re: Please don't stop the music — Banner   Dim 15 Oct - 16:26

Please dont't stop the music
Feat Emma Blaze


Enfin. Des quartiers plus privés. Un lieu qui lui est familier. Une odeur qui a l'effet d'une madeleine de Proust. Bref, après une ascension qui a duré un certain temps, les voici bel et bien dans l'un des laboratoires de la Tour Stark.

Bruce, d'un pas lent et lourd se déplace dans la pièce, et c'est avec une étonnement dissimulé qu'il entend Emma lui dire que cela va bien. Non, plus que ça. Elle dit "Très bien". Mais très rapidement, elle se ravise, et expose le fond de sa pensée, la réalité des choses. Tout en l'écoutant, Banner prend place sur un petit tabouret renforcé - Ah, Tony, tu penses à tout!

Elle lui expose comment elle se sent, ce qui la torpille au fond de son être, sur les sentiments qui l'étreignent, mais elle reste néanmoins évasive, ne rentre pas dans les détails. Elle évoque sa colère - encore une chose qu'elle et Banner ont en commun. Elle finit néanmoins par réorienter la discussion, en parlant de l'état de Bruce.

- Ne te préoccupe pas de moi. C'est... mécanique, je pense. Néanmoins, la science devrait m'aider à y voir plus clair dans cette impossibilité à retourner à mon état normal...

Posant une main compatissante aussi délicatement que possible sur l'épaule de la frêle demoiselle, le monstre reprend toutefois la parole.

- Emma... le pays entier vient de traverser quelque chose de terrible. Mais toi et moi - même si c'est dans une moindre mesure - nous avons dû affronter des choses qui dépassent l'entendement. Nous ne sommes pas des... des soldats surentrainés, ou des hommes à barbiches qui ne dorment que deux heures par nuit parce que leur cerveau turbinent tout le temps et que leur esprit visionnaire les pousse à inventer sans cesse des choses nouvelles...

Ce que je veux dire, c'est qu'il est normal pour toi, pour moi, pour tous les gens de cette ville quasiment de... de ne pas être bien. De ressentir de la colère. Et si je peux te donner un conseil à propos de cela: laisse-là toujours sortir. Frappe. Crie. Hurle. Pleure. Mais ne l'enfouis pas. N'essaie pas de la noyer avec une addiction nocive. Cela ne marche pas - j'en sais quelque chose.


Et avec une pointe d'humour dans cette voix inhumaine, il ajoute: Et si jamais tu t'injectes un sérum à base de rayons Gamma, tu risques d'avoir des résultats vraiment indésirables...


Tout à coup, la créature se lève, et va vers un placard... "Tu veux un thé? Je crois que.. Ah! Le voilà!"




You won't like me when I'm angry...
bienvenue à new york
Contenu sponsorisé

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Please don't stop the music — Banner   

 

Please don't stop the music — Banner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Please don't stop the music !!!!
» Don't stop the music [pv Charmas] [HOT]
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» Banner Saison 2 - 4 Avril 2011
» 05_ i just can't stop loving you

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Stark Industries-