N'hésitez pas à demander des liens et des rps aux nouveaux membres.
Privilégiez les Marvel , ils sont badass.
Bienvenue sur The Avengers on vous aime déjà.

Partagez | .
 

 Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs - De Svartalfheim à Midgard, une histoire de larcin vers la petite brunette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
bienvenue à new york
Invité
Invité

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs - De Svartalfheim à Midgard, une histoire de larcin vers la petite brunette   Jeu 8 Jan - 20:54

Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs l'Errant alias Seamus Grey.
nom ▬ L'Errant / Grey
prénom(s) ▬ Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs / Seamus... Mais appelez moi Navil, je préfère cela que de vous entendre écorcher mon prénom.
sexe ▬ Masculin... Attendez je vérifie, oui masculin. Je dois préciser la taille? Non? Dommage, car sans me vanter j'en suis fier.
âge ▬ 6791 ans... Quoi? Non mais je ne suis pas vieux, je suis en pleine forme avec toute ma vigueur.
nationalité ▬ Svartalfheim mais je me considère sans Patrie
métier / études ▬ Anciennement Gardien des failles, je suis maintenant l'Errant, un simple voyageur cherchant des reliques et les dérobants. Bon j'ai aussi été un voleur, pirate, menteur, manipulateur, tueur, cavaleur, faussaire,... Comment cela ce ne sont pas des métiers? Bien sur que si c'est ainsi que je gagne ma vie.
classe ▬ Divinités... Beurk quel nom, les Divinités... Je me sens prétentieux du coup, oui voila je me sens comme un Asgardien... C'est sale...
statut civil ▬ Célibataire, je dirai bien multi célibataire vu que j'ai eut beaucoup de conquêtes dans le temps mais jamais personne qui a su me retenir bien longtemps.
orientation sexuelle ▬ Hétérosexuel même si j'ai des doutes sur la sexualité de certains créatures avec qui j'ai copulé
inventé marvel scénario
feat. Colin O'Donoghue.


☇ depuis combien de temps habitez-vous à new york ? trouvez-vous la ville plutôt accueillante ou désagréable et pourquoi ? Ah mais non, vous vous trompez, je ne vis pas dans le Royaume de New York, en faite je ne vis nul part, je ne fais que voyager, passer d'un monde à l'autre et actuellement cela ne fait que quelques heures que je suis dans ce Royaume. J'y suis déjà venu deux ou trois fois peut-être, mais je ne suis point du genre à m'installer quelque part. D'ailleurs qui voudrait vivre dans ce monde chaotique, pollué ou je ressens l'envie de tuer chaque personne que je croise tellement leurs vies sont misérables, tant ils sont aveugles sur ce qui les entoure.

☇ que pensez-vous des avengers ? étiez-vous là le jour de l’attaque de new-york par les chitauris ? Les Quoi? Ah les gardiens de Midgard? Ce groupe de costumés qui ont accueillit Thor le Foudroyant? Bah tant qu'ils ne sont pas dans mon chemin, je m'en fous. Je ne suis pas la pour juger la justice de ce monde et leurs guerriers, même si franchement ils devraient penser à revoir leur apparence. Et bon l'attaque des Chitauris, je n'étais pas la et tant mieux, à nouveau les conflits de ce monde ne sont pas mes affaires. Quoi que j'aurai aimé leur victoire, je suis sur qu'il aurait été plus facile ensuite pour moi trouver ce que je recherche.

☇ comment décrieriez vous votre réputation dans la grosse pomme ? Ma réputation? Totalement inconnu pour les êtres de cette grosse pomme, je crois que seuls des Asgardiens et une femme bien précise peuvent dire avoir croisé ma route.

☇ on a appris récemment que le SHIELD est tombé. Connaissiez-vous cette organisation? Qu'en pensez-vous? Le quoi? SHIELD? Qui a fait tombé son bouclier? Je ne comprends rien à vos questions étranges... Franchement qu'est ce que j'en ai à faire qu'un mec a détruit une organisation Midgardienne en faisant tomber son bouclier.
☇ l'état parle de personnes possédant des capacités exceptionnelles : des pouvoirs. quelle est votre opinion concernant les mutants ? en êtes-vous un vous-même ? avez-vous des pouvoirs? décrivez vos capacités ici. Bien sur que je sais que des êtres ont des capacités surnaturelles, j’en ai moi même, d’ailleurs ma propre nature est magique. Je vais vous en parler justement, de mes capacités, de ma magie.

Commençons par ma nature, comme vous l’avez compris je ne suis pas humain, je suis un elfe noir de Svartalfheim et en tant que telle j’ai une force supérieure à celles des hommes, ainsi qu’une résistance supérieure. Je peux soulever jusqu’à 10 tonnes de mes deux bras, tout comme je ne suis pas blessé par les armes traditionnelles utilisées par un être ayant une force inférieure à la mienne. Je possède naturellement une vitesse, des réflexes et une agilité bien supérieure aux humains et Asgardien, me rendant capable d’arrêter des balles en les attrapant, ou encore d’enchainer des mouvements d’armes dans des gestes assez rapides pour limiter les possibilités de l’ennemi. Ma nature m’offre aussi une grande infinité avec la magie, mais cela j’en parlerai plus tard, tout comme elle m’offre une faculté de guérison me permettant de soigner des organes détruits, des blessures profondes, mais pas de faire repousser des membres perdus. J’ai aussi une intelligence poussée ce qui me permet de très rapidement m’adapté à mes ennemis et aux technologies, comprenant vite le fonctionnement des choses autour de moi ainsi que découvrant les failles de mes adversaires. Comme tous ceux de mon espèce, je suis quasi immortel, le plus vieux d’entre nous a atteint les 50 millénaires de vie. Par contre le fer est une chose que je ne supporte pas, j’ai comme une allergie face à cela, ce métal est capable de me blesser plus facilement qu’un autre et son contact me prive de ma magie ainsi que de ma force.

Ma magie est celle de Svartalfheim, oui je ne suis pas un simple soldat, j’étais le gardien des failles et je connais presque parfaitement la magie de mon monde, celle des enchantements, des illusions et des portails. Mais je vais me montrer précis pour chacune d’entre elle.

Enchantement :

Je ne manie que deux formes d’enchantements, ce qui est normal après tout ce n’était pas ma spécialité. Le premier c’est le sommeil qui est un sortilège qui nécessite que je souffle sur le visage d’une personne qui succombera dans un sommeil allant de 15 minutes à maximum 2 heures. Bien sur ce genre de sortilège est réduit sur des êtres qui n’ont point besoin de dormir ou dont le sommeil est plus court. Le second enchantement est celui sur la mémoire, me permettant de faire oublier aux personnes face à moi un événement, un moment de la journée ou un sujet de conversation. Pour cela il me suffit de regarder une personne dans les yeux pour lancer ce sortilège et lui dire d’oublier, par exemple dire « oublies » quand c’est sur un sujet de conversation en cours, ou « oublies cette histoire » quand cela concerne un événement ou un moment de la journée. Bien entendu cela n’affecte presque jamais les télépathes vu qu’ils possèdent une certaine maitrise de leur propre esprit. Cette magie me permet surtout d'enchanter des objets, enfin objet... Je pourrai transformer de l'eau, lui laissant son gout, mais faire en sorte qu'un verre d'eau fasse le même effet qu'une bouteille de vodka ou de somnifères... Comme je pourrai enchanter du sable en une poudre magique qu'une tiers personne pourrait souffler au visage de quelqu'un pour l'endormir.

Illusion :

Mes illusions ne concernent que les objets, les choses ou les décors mais de façon limitées. Je peux donner un caillou à une personne et le faire passer pour de l’or, donner un bout de papier que les autres verront comme une liasse de billets de banque. Tout comme je peux donner une fausse apparence à un véhicule ou simplement créer une illusion de l’intérieur d’un appartement pour changer sa décoration. Les illusions affectent les 5 sens mais ne peut pas modifier l’apparence d’un être vivant ou une voix.

Magie des portails :

Aaaah la c’est ma spécialité, la magie des portails… Normal vu ma tâche passée. Avec mon crochet je peux déchirer le voile séparant les dimensions pour créer des portails, que ce soit pour aller d’un point à un autre d’un monde que je connais, comme un voyage rapide de New York à Paris, ou simplement passer de Svartalfheim à Midgard, de la Terre à la Lune, de Jotunheim à la chambre de Louane… Bref c’est un moyen de voyager qui ne peut être prit par moi où toutes personnes me suivant dans les 30 secondes, car après ce décompte le portail se referme automatiquement. Le passage ne peut être prit aussi que dans un sens, c’est à dire du départ à l’arrivé, un être se trouvant la où je dois arrivé ne pourrait pas le prendre pour se rendre où je suis parti. Ah oui, je suis aussi capable d'ouvrir de mini portails pour attirer des choses ou des gens à moi, comme de fermer des portails déjà existant.


☇ maintenant que vous savez le monde en danger (hydra, chitauris, asgardien, aim ...) comment vivez-vous désormais? votre vie a-t-elle changé? ou peut-être votre façon de voir la vie, le monde? Entre nous, cela fait presque 7 millénaires que je sais que les mondes sont en danger, alors y a pas grand chose de nouveaux pour moi. J'ai vu ceux de mon peule vouloir rapporter les ténèbres sur les dimensions, deux fois, j'ai vu les pires guerres et massacres... Alors tout cela ne change pas grand chose à ma vie vu que je suis né en ne voyant que le danger et c'est pour cela que je préfère voyager que rester sur place... Il faudrait réellement que je trouve quelque chose d'unique pour rester quelque part.

☇ il parait que chaque personne sur cette terre a un modèle, un mentor. quel est le votre ? Un modèle? Où avez vu que j'ai un modèle? A une époque j'ai vénéré Malekith avant qu'il ne devienne totalement fou, j'ai été même très attaché à Alfyse, mais je suis mon propre modèle, ce qui fait qu'aujourd'hui je suis vivant et libre.
Je ne suis pas un pirate, je ne suis pas un voleur, je suis un être libre qui ne croit en aucune loi. Je suis né y a 6791 années, mon parent m’a nommé Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs, mais beaucoup m’appellent juste Navil ou encore l’Errant, pour d’autres je me nomme Seamus Grey, mais j’ai eut bien des noms, beaucoup trop de noms pour tous m’en souvenirs. Voici mon histoire.

Ma vie a commencé sur Svartalfheim, un Royaume lié à Yggdrasil qui existe dans les profondeurs des ténèbres. A cette époque nous étions tous fiers, des elfes comblés par notre intelligence, notre avance technologique et notre lien puissant avec la magie. Certes nous étions des êtres dérangés par la lumière qui avait envahit l’Univers mais notre monde avait gardé une place dans les ténèbres donc que demander de plus ? Oh ma jeunesse était celle d’un artiste, j’avais appris l’art de la magie, et souvent jeune j’étais un réel cauchemar pour mon parent… Oui mon parent, soyons honnête ma mère était une vraie nymphomane et je ne saurai dire lequel des mâles qui lui est passé dessus était mon géniteur. C’est cela d’être le fils d’une elfe qui communique son art par le plaisir de la chair… Mais ne tournons pas trop autour du style de ma mère, je l’aimais beaucoup même si elle n’avait pas beaucoup de temps pour moi, elle avait bien trop d’amour à donner aux autres… Oh oui beaucoup trop… Personnellement donc, j’étais un cauchemar car la magie qui m’a le plus intéressé dans ma jeunesse était celle des portails, du coup j’ai très vite appris à voyager et croyez moi j’en avais du courage, rien ne me faisait peur… Je me souviens de ce moment alors que je fêtais mes 20 années, alors que j’ai ouvert une porte vers Muspelheim, un lieu parfait pour faire des Barbecues, si on ne tient pas compte des Géants de Feu et de ces démons qui volent partout pour tenter de vous écorcher vifs… Je crois que cette période de ma vie m’a marqué car comme un idiot, je n’avais pas réellement pensé au voyage du retour, donc j’avais fais la seule chose intelligente que je pouvais faire… COURIR… Et bien vous savez quoi ? Un géant cela court plus vite qu’un elfe noir… Si si je vous assure… Et si vous ne me croyez pas et bien allez y voir si vous arrivez à les semer. Bon donc j’étais occupé à courir et la sous la panique j’ai ouvert une nouvelle porte pour fuir en voyant cette main en feu qui allait me choper… Et boum, me voilà dans un monde tout lumineux, tout beau, avec des êtres comme moi mais à la peau bleue… Et oui j’étais à Alfheim et la première réaction de ces êtres avaient été, je vous le donne dans le mille, la Panique… Bon heureusement ces idiots la ne sont en rien agressifs, ce sont des pacifistes, en clair si vous préférez ce sont des artistes hippies inoffensifs qui ne savent que manger des fruits tout en dansant et chantant… Putain d’Hippie… Au moins j’avais assez de « calme » pour me concentrer et retourner à Svartalfheim recevoir une bonne correction de mon professeur qui m’apprenait une chose vitale dans l’art de cette magie… Toujours vérifier où mène un portail avant de le franchir, une leçon que je ne retiendrai JAMAIS.

Mère fâchée, je m’étais donc relancé dans l’étude de la magie, mais vraiment je n’étais pas l’élève idéal, pas que je n’étais pas doué, au contraire je l’étais mais je ne me concentrais jamais, trop occupé à flatter mes collègues du sexe féminin pour faire bien attention au reste de mes tâches. Je crois que d’ailleurs mon « mentor » m’en voulait car une fois quand il avait perdu patience et voulait m’en collé une, j’avais ouvert un portail devant moi qui l’avait engloutit. Quand il était revenu, ce fut avec une belle couche de neige sur le dos, et il semblait gelé… Finalement c’était un des dirigeants qui m’avait pris sous son aile, intéressé par mes talents avec la magie des portails alors que la majorité de mon peuple se concentrait surtout sur les illusions et les enchantements. Cet être s’appelait Malekith qui en ce temps était encore quelqu’un de bien… Enfin de bien pour un elfe noir, soyons clair. Pour nous à l’époque, nous étions les gentils et les Asgardiens étaient les vilains porteurs de lumière qui étaient jaloux de notre grandeur car il ne faut pas oublier qu’avant la lumière, ce n’était pas Asgard qui étaient tout en haut, mais Svartalfheim qui dirigeaient les dimensions d’Yggdrasil. Bref, Malekith m’avait appris à maitriser la magie des portails à m’améliorer mais surtout à devenir des plus talentueux, apprenant à ouvrir de plus grands portails, de me concentrer sur le lieu ou le monde que je voulais visiter, ce que je ne savais pas c’était qu’il espérait pouvoir m’utiliser dans ses fameux projets avec l’Aether. En attendant il avait fait de moi « Le Gardien des Failles », l’être responsable des différentes portes menant aux autres mondes, un poste important qui avait fait mon succès auprès de la gente féminine… Quoi, je vous entends déjà soupirer… Hey je suis le fils de ma mère hein, la pomme ne tombe jamais loin de l’arbre, alors ne venez point me faire de reproches.

Bien donc en cet temps où j’enchainais les conquêtes pendant les premiers siècles, trouvant souvent la bonne façon pour séduire et la mauvaise pour la rupture… Oui je ne suis pas doué pour cela, j’allais dans le sens du « En faite je me suis lassé et je te trompe déjà » au « Non mais c’était bien, c’était sympa, tu es gentille, mais je vise mieux… » Oui je n’étais pas des plus délicats mais bon, on n’est pas un peuple connu pour notre grand cœur… Surtout en ce temps la. Mais je convoitais quelqu’un de précis, une magnifique créature, surement la plus magnifique de notre peuple, je convoitais Alfyse, sans savoir que cette petite beauté allait devenir notre Reine… Quoi ? Ce n’est pas parce que je voyais au travers des mondes que je voyais l’avenir… Oh combien de fois j’avais tourné autour d’elle en espérant l’avoir et au combien de fois elle m’avait envoyé me faire voir car ma réputation m’avait suivit. Oh d’ailleurs à cette époque elle m’avait dit que j’avais un cœur aussi noir que celui de Malekith… Tssss comme si Malekith avait un cœur noir… Bon d’accord oui, mais à nouveau je ne savais pas voir l’avenir.

Vous savez, je pourrai vous parler des quelques siècles passés en tant que Gardien des failles, des conquêtes et des centaines de râteaux d’Alfyse… Oui centaines, je suis du genre acharné… Mais il y a 5001 ans, notre cher Malekith s’était pris d’une grande folie, il avait décidé d’utiliser l’Aether le jour où les dimensions étaient parallèles pour faire renaitre les ténèbres dans l’Univers. Une guerre débuta, une guerre contre les Asgardiens… Bien sur j’étais présent pendant cette guerre comme tous les Elfes noirs, mais c’est aussi la bas que j’avais pu voir toute la folie de celui qui serait appelé le Maudit, il s’était lancé dans une bataille, prêt à sacrifier tous les êtres de Svartalfheim pour faire de son projet une réussite, mais quand il échoua, ce monstre fou furieux nous utilisa pour retarder les Asgardiens, disparaissant avec son vaisseau en ordonnant la destruction de notre flotte comme pour espérer tuer un maximum de ses ennemis en même temps… Moi pas fou, quand j’avais compris ce qu’il se passait, j’ai directement utilisé mes dons pour disparaître, fuir en espérant qu’un maximum de mon peuple me suivraient au travers du portail, mais non, tous dévoués à Malekith, ou alors totalement con voir aveugle, personne d’autre m’avait suivit et je me retrouvais seul dans un monde de glace… Jotunheim.  Bien entendu quand j’avais vu ce qui m’entourait, des Géants des Glaces, ma première réaction était de vouloir ouvrir un nouveau portail, mais lors de mon geste, un des Jotuns me trancha la main de sa hache de glace… Joie… Plein de souffrances et une main en moins… Double joie en faite… Voilà pourquoi je déteste ces géants, ils sont bêtes, ils sont barbares et ne parlent jamais avant de frapper… Bon je n’allais pas juste finir en sang à terre, non non trop facile, je m’étais pris une volée digne de ce nom pour finir dans une petite cage de glace proche d’un trône, celui de Laufey.

Je ne sais pas combien de temps je suis passé à Jotunheim, à servir de « bouffon » pour les Géants de Glaces, mais ces maudits idiots m’avaient collés des bracelets de fer… Oui de fer… Me privant de mes pouvoirs, de ma capacité à ouvrir les portails ou encore de me débarrasser d’eux, du coup pour survivre je me devais de les servir, ce qui n’était pas réellement pratique vu que je n’avais plus qu’une main… Qu’est ce que je m’étais senti humilier de devoir nettoyer chez eux, nourrir leur bestiole, les divertir… Un enfer… Oui même si il faisait réellement très froid  j’étais en enfer.  Heureusement, un jour quand j’étais parti nourrir la Beast Frost, cette saleté de bestiole me colla un coup de défense, me jetant à terre comme une pauvre loque, mais brisant le bracelet qui se trouvait à mon poignet, du coup de ma main je me débarrassa du second qu’il suffisait de faire glisser vu que je n’avais plus de main, même si cela faisait bien mal… Oh joie, oh vengeance… Au début petit tour de passe passe, je fis apparaître de faux bracelets à mes poignets pour faire croire que j’étais encore attaché, je retournais à ma cage en ordonnant à celui qui devait la fermer d’oublier de le faire pour d’une autre illusion donner l’impression qu’elle le soit et une fois cela fait, quand tous dormais, j’avais pris ma liberté, volant un objet en orichalque appartenant à Laufey, un souvenir avant de disparaître de ce monde et m’en aller pour la première fois sur Midgard. Ce monde où les êtres semblaient bien faibles, se battant avec des armes en Bronze, semblant encore bien primitifs, mais c’était dans ce monde que je trouvais un forgeron, lui offrant des cailloux qui passaient pour de l’or à ses yeux contre la forge de l’objet de Laufey en une forme de crochet. L’orichalque étant un métal qui permet de servir de catalyseur pour la magie, au moins cela remplacerait convenablement ma main manquante… Une fois cela fait, j’abandonnai ce monde pour reprendre les voyages et découvrir quelle serait ma voie… J’avais pensé retourner à Svartalfheim mais en me souvenant des actes de Malekith et de la folie des elfes noirs, la motivation n’était pas la, je ne me sentais plus comme ceux de mon peuple et j’avais pris alors la décision de devenir un voyageur.

A partir de la ma vie était devenue mouvementée, j’ai passé les deux premiers millénaires de cette vie comme voleur, ou pirate si vous préférez, ou encore cambrioleur, criminel, faussaire,… Bien des noms pour exprimer mon art, celui de trouver ce qui intéressait une personne, le voler et le ramener au commanditaire contre un autre objet ou de la monnaie. Souvent d’ailleurs je volais aussi le commanditaire pour un autre… J’ai dérobé par exemple un marteau de forge à Nidavellir pour le rapporter à une liche de Niflheim, j’ai été volé une clé à Nova Prime pour la ramener à l’Intelligence Suprême Kree, j’ai dérobé un cristal de mémoire Kree pour Vulcain de l’Empire Shi’ar, une lame sacrée de Vanaheim pour un homme sur Midgard, et ainsi de suite… Il m’arrivait aussi d’attaquer carrément des navires dans la Mer de l’Espace pour récupérer des marchandises et cargaisons pour les livrer à leurs ennemis… Je n’avais ni foi ni loi, agissant ainsi pour faire ma vie, devenant d’ailleurs un être recherché mort ou vif dans la plus part de ces mondes, j’avais même eut le plaisir de voler quelque chose pour le Collectionneur. D’ailleurs pendant cette longue aventure j’en ai rencontré des conquêtes, mais de tout genre d’ailleurs, de toutes races au point que je ne pourrai pas confirmer que certaines étaient réellement des femmes… Oui je ne me fis que peu à l’apparence des êtres, appréciant grandement la compagnie, n’aimant pas la solitude simplement… Oui je crois que c’était mon pire défaut, ces conquêtes n’avaient que comme objectif de ne pas me sentir seul… Oui c’est peu flatteur pour ces femmes, mais bon chacun sa vie, la mienne n’était fait maintenant que de mensonge et fourberie.

D’ailleurs c’est ainsi, quand j’ai tenté de voler une pierre sur Nornheim, une pierre appelée justement pierre Norn, qu’une femme m’arrêta, une sorcière Norn qui me tendit une longue vue. Celle ci m’avait dictée une chose étrange, me conseillant de laisser cette pierre dont la magie était bien trop dangereuse pour qui que ce soit, qu’elle pourrait surement m’offrir richesse, pouvoir, mais qu’elle m’apporterait l’ennuie, la solitude et le vide en mon être, mais que si je regardais dans cette longue vue, je verrai ma destinée, je verrai une personne qui posséderait la relique la plus précieuse en ce monde, une relique qui m’apporterait tout ce dont je n’ai jamais rêvé, une relique qui me comblerait, mais elle n’accepterait que je regarde dans cette longue vue qu’en échange de la pierre… Bien sur au début j’avais tenté de l’arnaqué, lui voler cette longue vue mais je n’y vis rien, et compris que sans la magie de la Norn, elle ne servirait à rien… Alors j’acceptai, attendant qu’elle bénisse cette longue vue que je puisse enfin voir cette personne détenant la relique qui comblerait tous mes rêves… C’est ainsi que je vis une simple femme de Midgard, une petite brune qui vivait dans un lieu où se trouvaient bien des objets étranges, comme une version femme du collectionneur mais en plus mignonne. Bon je ne pouvais pas savoir que ce lieu était un simple magasin d’antiquité, je ne suis toujours pas médium, mais je pensais qu’un de ces objets autour d’elle serait la relique convoitée. Et quand je demandai à la sorcière où était cette femme, la seule réponse qui m’avait été donné c’était son nom, Louane, et que la question n’était pas où… Mais quand… Et que si je voulais savoir cela il allait falloir aussi que je rendes quelques services à la Sorcière Norn.

Ainsi me voilà devenu le voleur d’une Sorcière pour connaître cette destinée, avoir un maximum d’information sur la relique qui m’apportera tout ce bonheur. Ainsi je recevais des tâches souvent des plus complexes qui auraient pues passer pour des épreuves d’ailleurs, volant pour cette sorcière, volant de temps en temps des choses semblant intéressantes, d’autres fois des choses dont je ne voyais réellement pas l’utilité comme un champignon ou encore un ongle… Oui un ongle, elle m’avait envoyé chercher un ongle d’une bestiole de Muspelheim, croyez moi que je n’avais réellement plus envie de retourner la bas… Elle m’avait même envoyé voler Alfyse sur Svartalfheim, chose qui faillit me couter la vie car quand celle devenue Reine me remarqua, malgré que je lui fis flatterie digne de son rang, elle ordonna directement ma mort… Quel accueil, elle ne m’avait vraiment pas oublié. Finalement la Norn m’offrait une première information, une bien vague… La relique que je convoitais sera sur Midgard… Mais elle m’annonçait aussi que pour en savoir plus, je devrais en faire plus. Cette fois ci la tâche était bien différente, elle m’envoyait sur Midgard pendant l’Invasion des Jotuns, ma tâche était de dérober un artefact qui tomberait au sol avec la mort d’un des Asgardiens, mais pour moi ce fut une tache plus que difficile car une part de ma personne ne désirait qu’une chose, se venger de Laufey, profiter de cette guerre pour porter un coup violent au géant et le voir tomber… Mais je n’étais point la, j’attendais la chute d’un homme pour venir lui dérober ce qui était sien et le ramener à la Sorcière qui me félicita, sans me rendre compte que ceci n’était bien qu’une épreuve, la première avait été de tester ma patience, la seconde de voir si ce que je convoitais passerait avant ma vengeance… La elle m’informa alors que ce que je désirai se trouvera sur Midgard, sur Terre, dans une ville appelée New York. Il ne me manquait plus que le quand. Mais pour savoir le quand, la Sorcière me demanda une chose qu’au début je ne pouvais pas accepter, elle me demanda de retrouver Malekith pour l’aider dans sa mission, de l’aider à trouver l’Aether à nouveau pour préparer le rituel qu’il avait déjà tenté dans le passé, m’expliquant que le jour où cet Aether serait retrouvé, le Maudit se réveillera… J’avais bien entendu demandé du temps pour y réfléchir, du temps avant de me décider… Un temps que je pris en voyageant à nouveau au travers des mondes, cherchant un lieu pour méditer aux pours et aux contres… J’avais déjà le lieu, ce n’était pas mal, j’avais le nom de celle qui posséderait ce que je recherche, c’était bien aussi, mais pour un être de ma longévité, le quand avait toute son importance. C’est ainsi que j’avais passé quelques années à observer Yggdrasil, l’espace, les étoiles, les mondes… Me demandant ce que ce serait si les ténèbres allaient revenir mais en faite je m’étais bien habitué à ce monde de lumière… Alors en retournant voir la Sorcière, je refusai son offre, lui disant que je préférai chercher par moi même que de laisser Malekith réussir sa folie et elle me félicita de ma décision… expliquant que ce fut la bonne réponse à son dernier teste, et m’expliqua alors que cette relique je la trouverai à un moment non précis qui  correspondrait au début du 21ème siècle du monde humain.

La Norn me libéra alors de notre accord, me laissant la longue vue qui me guiderait donc vers cette relique que je convoitais, une longue vue qui me faisait toujours voir la même personne, comme si la dite relique allait naitre entre les mains de celle ci. Ainsi j’allais déjà partir sur le monde « Terre » à Midgard, voyager pour découvrir ces humains, tenter de les comprendre… Ils étaient si primitifs, sans magie, sans technologie, voyageant sur des navires qui n’arrivaient pas à prendre leur envole, juste à flotter comme un simple bout de bois… Mais qu’était ce monde ? Comment pouvait il détenir « La » Relique ? Un moment j’espérai réellement que la Sorcière ne m’avait pas arnaqué sur ce monde. Bon j’avoue, un instant quand j’avais sentit la puissance du Cube Cosmique caché par Odin sur ce monde, j’ai cru que c’était la dite relique, mais en regardant dans la Longue Vue, je voyais toujours cette même femme… Il ne me restait alors qu’à attendre, et pour attendre qu’allais je faire ? Et bien je vous le donne dans le mille, voyager, errer d’un monde à l’autre pour profiter de la vie, pour passer d’une taverne d’un monde à celle d’un autre, savourant bien des boissons différentes… Oui j’allais profité du temps, reprenant certaines habitudes de voleurs, m’amusant avec certaines partenaires, vous savez le genre à passer une nuit entre les bras, voir tentacules, d’une femelle pour en pleine nuit ouvrir un portail et disparaître… On ne change pas un homme comme cela, encore moins un elfe noir… Mais plus le temps passa, plus j’étais impatient, alors je me rendis une première fois, guidé par la longue vue, pour trouver cette femme qui détiendrait l’objet de mon désir, et je me retrouva dans une demeure étrange… Houla j’étais parti longtemps, le monde avait bien changé… Lentement je fouillais donc cette demeure, cherchant l’objet avant de tomber nez à nez avec une petite fille brune ressemblant à celle de la longue vue… Je la regardai, je la regardai au travers de la longue vue pour la voir plus adulte… Quelques mots s’échappèrent de mes lèvres « Par le Kurse, tu es trop petite ma petite… Allez hop… Dors… » et je lui souffla au visage pour la rattraper alors qu’elle s’endormit et la déposer dans son lit avant de redisparaitre.

J’avais profité alors pour attendre autrement, me baladant tranquillement dans la bordure de la Ceinture de Magellan pour admirer les guerres Kree et Skrull, j’avais même croisé un bref instant le grand Accusateur Ronan, le voir à l’œuvre dans ses batailles… Et bien, certains sont vraiment bien fanatiques… Mais ce passage dans cette bordure de Galaxie me permis aussi de profiter de nouvelles connaissances, de nouvelles affaires, d’étudier un monde que j’avais croisé pour mes petites affaires, juste passer le temps, toujours de plus en plus impatient… Avant de rouvrir un portail pour suivre la longue vue, tombant dans une rue d’une ville semblant bien agité, du monde marchant un peu partout, une fourmilière avec des… Véhicules toujours cloués au sol… Ne voyez vous donc pas que les chevaux c’est bien plus utile pour le sol et que ce genre de véhicule devraient être dans les cieux ? Mais non, ils s’acharnent avec leur technologie étrange et primitive… Monde de Barbare… Bref, je vis alors la petite brunette, elle me semblait encore jeune par rapport à ce que me montrait la longue vue mais curieux, me disant qu’elle avait peut-être déjà ma relique, je la suivis quand soudainement je la vis se faire attaquer par un homme sortant un petit couteau, venant lui demander son « pognon »… C’était quoi cela le pognon ? Mais je vis surtout l’air menaçant d’un coté, la crainte de l’autre, bon allez… Mode héros… Non on va éviter ce terme car moi même je viendrai en rire de me voir ainsi. Bref, d’un geste je créai une illusion qui transforma le couteau en serpent, ce qui fit effet, le voyou surpris lâcha la lame directement et j’intervins attrapant celui ci, passant devant la gardienne de ma relique pour plaquer l’homme contre un mur et d’un geste je fis un petit sourire en ouvrant une faille dans le mur, un portail menant directement vers un monde bien agréable… Niflheim, me demandant si cet être allait apprécier son voyage dans le royaume d’Hela, le monde des morts… Et je le balança dedans avant de refermer la porte, tout cela devant le regard de la jeune femme à qui je fis un petit salut, telle une révérence. « Ne vous inquiétez point  vous allez oublier cet événement… » Dis je en la regardant dans les yeux avec un petit sourire en coin sans savoir que celle ci avait un don lui permettant de résister à la magie de l’oublie… Maudite télépathe… Et après avoir jeté ce sortilège, aussi vite que je suis arrivé, j’ouvre une nouvelle faille, mon crochet déchirant l’espace temps, pour disparaître dans celle ci.

La j’avais décidé d’ignorer Midgard… Enfin au début… D’ailleurs je n’y étais pas présent lors de l’attaque des Chitauris à New York, pendant ce temps la j’étais simplement occupé à faire mes petites affaires, m’amusant à me faire passer pour ce que je n’étais pas, jouant de mes illusions pour créer de faux documents, infiltrant les hautes sociétés de différentes espèces. C’est seulement quand j’avais ressentit le retour de Malekith le Maudit que je décida de me rendre sur Midgard, ayant peur qu’il s’en prenne à  ce monde et détruise ma relique et sa gardienne… Et qu’allais je voir ? Thor… Se battant sur Midgard contre Malekith… Honnêtement j’avais réellement envie que celui dont le nom n’était autre que prétention et « Neuneu » puisse réussir à vaincre mon ancien Seigneur car je n’avais réellement pas envie de voir les ténèbres sur ce monde. Alors de loin j’admirai cette guerre sans m’en mêler, car après tout les Asgardiens ne sont pas mes ennemis, enfin si de nature mais je n’avais jamais rien tenté contre ce peuple et je ne m’y intéressais pas. En voyant la défaite du Maudit un sourire s’afficha sur mes lèvres quand soudainement en tournant dans une rue je me pris le tire d’une arme de mon propre peuple… Ah bravo… Cet idiot avait du me prendre pour un allié de Thor, un humain, ou me reconnaître et avait une dent contre moi… Mais quand je me réveillais, j’étais dans une sorte de lit, un bracelet au poignet attaché à ce lit et un machin horrible devant moi qu’une femme en blanc venait de déposer en me faisant remarquer qu’il était bien que je me réveillais car la police allait venir m’interroger… Ils se foutaient de moi ? C’était quoi cela la police… Un soupire, me disant que j’attendrai la nuitée pour disparaître, je avais gouté cette mixture devant moi avant de la recracher, me détacher et aller me plaindre de cette horreur… Etrangement l’infirmière s’était mise à crier et appeler la sécurité… En faite je n’avais pas compris que à cause de la régénération de ma blessure, le SHIELD m’avait prit pour un être surnaturel, surtout qu’ils n’avait pas su me faire de piqure, donc j’étais dans une de leur clinique, sous surveillance… Comment vouliez vous que je le sache ? Franchement, ce n’était pas marqué sur un fascicule touristique pour être d’un autre monde… En voyant ces « soldats » arriver, je jetais alors mon assiette au sol, la faisant glisser vers eux avant de vite récupérer mes vêtements dans ma chambre et disparaître pour me rendre dans un autre lieu de ce monde…  Le temps de me rhabiller, de regarder dans la longue vue, me disant qu’il était bientôt le moment d’aller voir ma gardienne de relique et lui dérober ce qui allait être enfin à moi pour mon plus grand plaisir. Mais malheureusement, surement à cause du tir de celui qui avait attenté à ma vie, la longue vue était détruite… J’allais devoir la retrouver par moi même, la chercher en sachant qu’elle se trouve dans la ville de New York… Courage… Allez, New York, Louane, Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs arrive pour de bon.


je certifie par le code du règlement avoir lu celui-ci en entier et m'engage à le respecter. Code Ok EmmaB. mon pseudo sur le web. Buckypedia. mon âge. Vieux. quelque chose à améliorer sur le forum ? Distribution de Cookies gratuits le Lundi. ma fréquence de connexion. Surement 4 sur 7 après ma dernière opération. veux-tu un parrain/marraine? Non merci... Quoi que... Je peux demander une belle damoiselle en Marraine?  Aie pas frapper
bienvenue à new york
Emma Blaze
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 3028
» ma tête : Amber Heard
« LA MEILLEURE DES ASSISTANTES ! »

POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: Classe 2 - Apprentissage du pouvoir
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

MessageSujet: Re: Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs - De Svartalfheim à Midgard, une histoire de larcin vers la petite brunette   Jeu 8 Jan - 20:58

Re-BIENVENUE ♥️ ♥️ ♥️


bienvenue à new york
Invité
Invité

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs - De Svartalfheim à Midgard, une histoire de larcin vers la petite brunette   Jeu 8 Jan - 21:21

Bah bravo >.> tu mfais un bébé ? XD
bienvenue à new york
Invité
Invité

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs - De Svartalfheim à Midgard, une histoire de larcin vers la petite brunette   Jeu 8 Jan - 21:29

J'adoooooreeeee!!! Rebienvenue!!!

bienvenue à new york
Emma Blaze
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 3028
» ma tête : Amber Heard
« LA MEILLEURE DES ASSISTANTES ! »

POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: Classe 2 - Apprentissage du pouvoir
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

MessageSujet: Re: Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs - De Svartalfheim à Midgard, une histoire de larcin vers la petite brunette   Jeu 8 Jan - 21:30



Welcome to New York!




Personnage très original, hors du commun... on a adoré!

ENJOY. Te voilà maintenant un membre validé!
Mais, avant de pouvoir sauver New York ou le détruire à ta guise il va te falloir
• Recenser ton avatar ICI, si tu te sens un peu perdu n'hésite pas à venir consulter le guide du p'tit nouveau ou encore contacter un membre du staff c'est avec plaisir, nous aimons nous faire harceler
• Pour mieux t’intégrer au sein du forum nous t'invitons à créer ta Fiche de liens et de jeter un petit coup d’œil dans la section Demandes si tu désires un rang - un métier - logement etc...


Mais surtout le plus important n'oublie pas de t'amuser. HAVE FUN




bienvenue à new york
Invité
Invité

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs - De Svartalfheim à Midgard, une histoire de larcin vers la petite brunette   Jeu 8 Jan - 22:39

Merci beaucoup
bienvenue à new york
Contenu sponsorisé

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs - De Svartalfheim à Midgard, une histoire de larcin vers la petite brunette   

 

Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs - De Svartalfheim à Midgard, une histoire de larcin vers la petite brunette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs - De Svartalfheim à Midgard, une histoire de larcin vers la petite brunette
» Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs - De Svartalfheim à Midgard
» CTRL + V
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Les Grandes Citations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome in the Deadpool-Land :: Archives Fiches-